Italie : des dizaines d'arrestations lors d'une grande opération contre la mafia à Foggia

La police italienne a annoncé lundi avoir remporté une importante victoire contre les clans de la mafia de Foggia, dans le sud-ouest de l’Italie. Des mandats d’arrêt ont été émis contre 40 suspects accusés de divers crimes, notamment d’association mafieuse, de racket, de prêt usuraire et de trafic de drogue, selon un communiqué.

La mafia de Foggia, particulièrement agressive au cours des trois dernières années, "est devenue le premier ennemi de l’Etat", a déclaré lundi le procureur national antimafia Federico Cafiero de Raho au cours d’une conférence de presse. Quelque 400 personnes ont été arrêtées dans le cadre de 60 opérations antimafia depuis août 2017.

Le raid policier de lundi visait trois clans composant la "Società foggiana" (mafia de Foggia), à savoir les Moretti-Pellegrino-Lanza, les Sinesi-Francavila et les Trisciuoglio-Tolonese-Prencipe.


►►► Lire aussi : Coronavirus : mafia et covid-19, une affaire qui marche ?


Ces clans se sont, selon la police, affrontés dans des conflits sanglants mais ont également coopéré afin d’étendre le contrôle et le pouvoir de la mafia sur le territoire.

"Aucun secteur économique n’a été épargné par l’extorsion de la mafia de Foggia", a déclaré la police, évoquant notamment les secteurs de l’alimentation, de l’agriculture, de la construction ou encore des pompes funèbres.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK