Dépénalisation partielle de la consommation de cannabis en public en Israël

Israël: dépénalisation partielle de la consommation de cannabis en public
Israël: dépénalisation partielle de la consommation de cannabis en public - © PAUL J. RICHARDS - AFP

Le gouvernement israélien a approuvé dimanche un projet dépénalisant partiellement la consommation de cannabis à usage récréatif au profit d'un système d'amende, ont indiqué des responsables.

Une amende à payer  

La dépénalisation du cannabis à usage récréatif concerne uniquement la consommation personnelle en public, sa production, achat ou vente demeurant un acte illégal en Israël.

Les personnes qui commettent une première infraction devront payer une amende de 1.000 shekels (255 euros). Ils devront verser le double dans le cas d'une deuxième et à la troisième subiront un dernier avertissement.

La police défèrera un consommateur à la justice seulement à la quatrième fois qu'il est pris en possession ou en train de consommer du cannabis en public.

Israël ne peut pas ignorer les changements dans le monde 

La ministre de la Justice Ayelet Shaked a déclaré dimanche qu'"Israël ne pouvait pas ignorer les changements dans le monde sur l'usage de cannabis et ses effets".

Le gouvernement avait approuvé il y a une semaine un projet de loi autorisant l'exportation par Israël de cannabis à usage thérapeutique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK