Iran: le fouet pour ceux qui mangent en public pendant le ramadan

"Il y a quelques jours, cinq personnes qui avaient refusé d'écouter les avertissements des agents (des forces de l'ordre, ndlr) et avaient mangé en public de manière intentionnelle et violé la loi ont reçu des coups de fouet en public", a déclaré samedi Ali Mozafari, le chef de la justice de la province de Kermanshah, cité par Irna.

Les autorités iraniennes lancent chaque année des mises en garde pour que les gens respectent à la lettre le ramadan, et ne mangent ni ne boivent en public.

Long comme un jour sans pain

Mais en dépit de ces avertissement, on peut voir de plus en plus de gens manger, boire ou fumer, en particulier cette année où les journées sont très longues et les températures particulièrement élevées.

Selon la tradition, c'est durant ce mois sacré que le Coran a été révélé au prophète Mahomet. Les croyants doivent s'abstenir de boire, de manger, de fumer et d'avoir des relations sexuelles du lever jusqu'au coucher du soleil.

Le respect du ramadan fait partie des cinq piliers de la religion musulmane, avec la profession de foi, la prière, l'aumône et le pèlerinage à la Mecque.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK