Interdiction des minarets: "Un vote courageux"?

RTBF
RTBF - © RTBF

Invité sur le plateau de notre émission "Mise au Point" ce dimanche, le journaliste Claude Demelenne, rédacteur en chef du "Journal du Mardi", a qualifié le vote suisse en faveur de l'interdiction des minarets de "vote courageux".

Le journaliste, qui a signé en collaboration avec le Sénateur MR Alain Destexhe l'ouvrage "Lettre aux progressistes qui flirtent avec l'islam réac", a en effet parlé de "vote courageux contre la pensée unique" pour qualifier le "Oui" de la Confédération helvétique à l'interdiction des minarets.

Il a toutefois trouvé face à lui, un contradicteur en la personne de Mehmet Saygin, laïque de confession musulmane et membre du think tank "Vigilance musulmane". Ce dernier lui a en effet rétorqué qu'il ne voyait pas où il y avait "du courage à violer les droits fondamentaux d'autrui", ajoutant que le vote suisse constituait une rupture manifeste de "l'égalité de traitement" entre religions.

Mehmet Saygin est ensuite revenu sur le cas de l'interdiction de la construction d'un minaret à Bastogne. "Ce qui s'est passé à Bastogne est très très emblématique", a-t-il précisé. Rappelant que tout s'était passé dans les règles de l'art au niveau des prescriptions urbanistiques et de la procédure juridique mais que c'était suite à une "campagne de protestation xénophobe" que les autorités communales sont revenues sur leur première impression.

"L'autorité politique", a -t-il poursuivi, "au lieu de dédramatiser, a fait un accueil très favorable à cette protestation". "Et là où il y a un problème", selon Mehmet Saygin, c'est que "sous réserve du respect des prescriptions urbanistiques, seul critère à prendre en compte dans le chef de l'autorité publique", l'usage par les "membres de la communauté religieuse" concernée "leur revient" pour autant qu'il reste dans les limites de la légalité.

Il y a donc clairement un cas d'atteinte à la liberté religieuse, selon notre invité, puisque ce ne sont pas des prescriptions urbanistiques qui ont prévalu à l'interdiction de la construction du minaret de Bastogne ou des minarets suisses.

 

Ju. Vl.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK