Insectes les plus bruyants au monde, mais comment les cigales "chantent-elles"?

Insectes les plus bruyants au monde, mais comment les cigales “chantent-elles“ ?
Insectes les plus bruyants au monde, mais comment les cigales “chantent-elles“ ? - © Tous droits réservés

La cigale ne chante pas, elle joue des cymbales. Mais comment fait-elle ? Explications. 

Deux cymbales

Dans les régions chaudes, au retour des beaux jours, les cigales passent de l'état larvaire à celui d'insectes volants.

Le mâle, seul capable de chanter, commence alors son appel nuptial, pour attirer une femelle.

Chacune des 4 500 espèces de cigales produit un son spécifique.

Contrairement au criquet, le bruit n'est pas produit en frottant ses ailes, mais grâce à des organes dédiés. Il s’agit de deux cymbales situées de chaque côté de l'abdomen.

Lorsque la température est suffisamment élevée, autour de 22-25°C suivant les espèces, les membranes sont assez souples pour être actionnées par ses muscles et peuvent claquer plusieurs centaines de fois par seconde.

Le claquement est amplifié par son ventre creux qui sert de caisse de résonance. Et cela produit donc ce bruit qui nous est si familier. 

Quand il trouve une femelle pour se reproduire le mâle s'arrête de vibrer.

Côté niveau sonore, c'est une espèce australienne qui détient le record : elle a été enregistrée à 120 dB, l'équivalent d'un avion au décollage.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK