Inondations : "Si vous le pouvez, restez chez vous dans les étages"

Avec la montée des eaux qui devrait se poursuivre durant la journée, certains pourraient être pris de panique et tenter de vouloir quitter son domicile pour se mettre à l’abri. Si vous avez des étages dans votre domicile, il faut d’abord chercher à trouver refuge au 1er ou 2e étage et y rester. Si vous êtes dans une situation périlleuse et que vous ne pouvez pas vous mettre à l’abri, alors vous devez appeler le numéro d’urgence 112.

C’est le mot d’ordre des autorités ce matin. Le système BE-Alert déconseille de se déplacer si ce n’est pas absolument nécessaire. Il faut privilégier le télétravail pour permettre aux services de secours de se déplacer plus facilement.

2 images
SMS envoyé par BE-Alert © Tous droits réservés

Même mot d’ordre de la part du bourgmestre de Liège, Willy Demeyer déconseille les déplacements non-essentiels.

Même mot d’ordre de la part du bourgmestre de Chaudfontaine Daniel Bacquelaine sur l’antenne de La Première : "Ceux et celles qui n’ont pas encore été évacués ne doivent pas sortir de chez eux. Sortir dans l’eau, même si elle paraît d’une faible profondeur, c’est extrêmement dangereux. Il faut que les gens restent chez eux en attendant l’arrivée des secours".

La bourgmestre de Rochefort, Corine Mullens, ne dit pas autre chose :" J’invite tous les citoyens à rester chez eux car l’eau va encore monter. S’ils voient l’eau monter, il faut se réfugier au premier ou au deuxième étage et attendre les secours et surtout ne pas sortir. Le courant est très fort et malheureusement, il y a des endroits que nous ne pouvons pas atteindre malgré les barques à moteur de l’armée".

Tous les services de secours sont sur le terrain

Les gouverneurs des provinces de Liège et Luxembourg appellent aussi à éviter tout déplacement inutile.

De nombreuses routes sont fermées ou impraticables. "Il convient de donner la priorité absolue aux déplacements des services de secours et d'intervention, qui effectuent encore des opérations de sauvetage", précise la gouverneure faisant fonction de la province de Liège, Catherine Delcourt. Elle appelle la population à privilégier le télétravail dans la mesure du possible.  

Dans la province de Luxembourg, la région de l'Ourthe et de la Famenne sont très durement touchées. "Des évacuations sont encore en cours ce jeudi matin", explique le gouverneur Olivier Schmitz. "Nous demandons avec insistance à la population de ne pas se déplacer. Restez chez vous", ajoute-t-il.  

Le niveau d'eau continue à augmenter rapidement sur la Chiers, en alerte crue. La plus grande prudence doit donc être de mise pour tous les habitants des communes du sud de la province. Les risques concernent particulièrement Aubange, Messancy, Rouvroy et Virton, selon la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques.  

"Tous les services de secours et d'intervention sont sur le terrain", assure le gouverneur de la province de Luxembourg. "Ils font le maximum pour venir en aide aux sinistrés, mais sont contraints de travailler en fonction de priorités. Comme mercredi, n'utilisez le 112 que pour les urgences vitales. Le 1722 est toujours accessible", conclut-il.

Du côté de la Province de Namur, même son de cloche. Dans un communiqué, la gouverneur de la province Marie Muselle, explique que de nombreuses routes et voies de communication sont coupées ou interdites à la circulation.

Elle demande aux citoyens de rester chez eux et de suivre les recommandations en la matière. Elle appelle aussi les citoyens à éviter les déplacements et respecter les consignes et interdictions de passage par les forces de l’ordre et les autorités communales, afin de permettre aux services d’intervention de porter secours à la population et aux collectivités en difficulté.

Evacuation à Liège (15/07/2021):

Pour rappel, le numéro 1722 est le numéro à contacter pour appeler les pompiers en cas de dégâts causés par les intempéries ou les inondations. Pour éviter des temps d'attente parfois longs au téléphone, il est possible de faire sa demande en ligne via le www.1722.be
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK