Inondations : la Croix-Rouge lance un appel aux dons pour les sinistrés

Depuis deux jours, de sévères inondations frappent la Belgique provoquant des nombreux dégâts tant humains que matériels. Alors que les sinistrés prennent seulement conscience des dégâts et que le nettoyage a commencé là où l’eau a quitté les rues, de nombreuses initiatives aux dons ont été proposées un peu partout depuis hier.

Des groupes Facebook, des posts sur les réseaux sociaux se sont créés mais pas que, la Croix-Rouge de Belgique et la Rode Kruis unissent leurs forces pour coordonner l’aide d’urgence suite aux inondations et lancent un appel aux dons financiers "TousUnis : solidarité avec les victimes des inondations", à faire en ligne sur le site de l’organisation ou à verser sur le compte bancaire BE70 0000 0000 2525. Les dons serviront à apporter une aide concrète aux personnes touchées par la catastrophe.

Le service logistique central de la Croix-Rouge a d’ailleurs déjà livré plus de 1500 lits de camps et brancards pour équiper les centres d’accueil et plus d’un millier de couvertures.

 

La Croix-Rouge présente dans toutes les régions

La Croix-Rouge est présente dans chaque région touchée par les inondations et a la possibilité d’agir rapidement pour fournir une aide d’urgence sur le terrain.

Depuis le début des inondations, plusieurs centaines de bénévoles, secouristes et ambulanciers poursuivent leurs interventions de secours de première urgence ainsi que les évacuations des personnes sinistrées.


►►► À lire aussi : Inondations : le jour d’après en photos et vidéos


Dans la région de Liège, la province la plus impactée par les inondations, plusieurs postes Croix-Rouges ont été mis en place :

  • Un post-médical est installé sur le parking de l’aéroport à Bierset.
  • Une équipe de bénévoles de la Croix-Rouge va gérer les dons en nature de vêtements qui arrivent de partout et ce, à Liège.
  • Le bâtiment de la Croix-Rouge à Aywaille s’est transformé en centre d’accueil pour sinistrés et héberge également des mandataires communaux car la maison communale est inondée.
  • Les secouristes et bénévoles de Sprimont fournissent des vêtements, produits d’hygiène et les médicaments dont les sinistrés avaient besoin.
  • A Verviers, la Croix-Rouge dispose d’un accueil petit-déjeuner et peut fournir une aide alimentaire de base, des vêtements et des produits d’hygiène aux sinistrés qui sont les bienvenus en ses locaux rue Renkin

►►► À lire aussi : Inondations en Belgique : la solidarité s’organise un peu partout


Dans le Brabant-Wallon et dans la province de Namur, d’autres actions de soutiens sont également en cours.

  • Les volontaires de la Croix-Rouge présents tout le week-end dans le Brabant-Wallon pour porter assistance.
  • Un centre d’accueil a également été installé à Wavre.

Dans la province de Namur :

  • C’est 800 kg de café et de lait ont été livrés à l’accueil de Rochefort.

  • L’aide se poursuit également avec le CPAS d’Houyet qui va recevoir du lait et du café en grande quantité lundi matin qui sera distribué aux sinistrées.
  • La Croix-Rouge de Beauraing fournit des couvertures et draps de lit pour 30/40 personnes ainsi que de l’aide alimentaire.
  • La Croix-Rouge de Namur participe avec 3 volontaires à la récolte de dons de vêtements et chaussures pour les sinistrés qui sont invités à venir chercher ce dont ils ont besoin.

La Croix-Rouge également touchée par les inondations

La Croix-Rouge a également été touchée. Son épicerie sociale est sous eaux. Deux de nos locaux sont également touchés à Trooz et Sprimont. La Croix-Rouge a également perdu un centre de distribution alimentaire à Esneux : congélateurs, frigos, et tout le stock de nourriture est sous eaux. Ce centre permettait d’aider 250 personnes démunies.

En Brabant-Wallon, la Croix-Rouge d’Ottignies ainsi que son centre de secours voisin ont été touchés par les eaux.

La solidarité est donc bien présente entre les BelgesUn don unique de 1€ peut également être fait par SMS au 4330 avec la mention "Solidarity".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK