Inondations en Belgique : le bilan s'alourdit, 27 victimes confirmées et 103 personnes présumées disparues

Le bilan des inondations qui ont ravagé la Belgique ces derniers jours s'est encore alourdi samedi soir. Selon le centre de crise, on compte désormais 27 victimes confirmées et 103 personnes, qui restent injoignables, sont présumées portées disparues.


►►► À lire aussi : Intempéries : les niveaux des cours d’eau en Wallonie s’orientent toujours à la baisse


"Malheureusement, nous devons tenir compte du fait que ce nombre va encore augmenter dans les heures et les jours à venir. Les différents services d'urgence poursuivent leurs recherches sur le terrain."

Selon le centre de crise, les opérations de sauvetage sont pratiquement terminées en province de Liège, l'effort se concentrant principalement désormais sur le sauvetage des animaux et sur les opérations techniques.

Des problèmes de réseaux, ainsi que d'alimentation en eau, sont toujours signalés en province de Luxembourg.

La situation est assez semblable en province de Namur, tandis que Wavre et Tubize restent les points critiques du Brabant wallon. La situation se stabilise dans le Hainaut.

En Flandre, le niveau de la Meuse baisse lentement dans le Limbourg, le point d'attention reste principalement Maaseik où l'on craint que des maisons puissent être inondées. Dans le Brabant flamand, ce sont les entités de Rotselaer et Zoutleeuw qui craignent encore une aggravation de la situation dans l'après-midi en raison du trop plein du bassin du Démer.

Dans tout le pays, 120 communes ont été touchées. Sur le terrain, la situation reste très compliquée. Les niveaux des cours d'eau en Wallonie s'orientaient à la baisse ce samedi matin, même si les seuils d'alerte de crue restent atteints à certains endroits, selon le dernier bilan du service public publié vers 9H. Seules la Mehaigne, la Meuse, l'Ourthe et la Basse Lesse se trouvent toujours en alerte de crue. Quant aux opérations de secours, elles se poursuivent.

Le Premier ministre en visite dans les régions touchées par les intempéries

Selon Alexander De Croo, "les inondations pourraient être les plus catastrophiques que notre pays ait jamais connues". Le Premier ministre se rendra en matinée à Rochefort et Pepinster. Il sera accompagné dans un premier temps de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Dans l’après-midi, Alexander De Croo se rendra à Eupen, avec le ministre-président de la Communauté germanophone, Oliver Paasch. Il clôturera ses visites par Maaseik.

Le Premier ministre s’entretiendra avec les habitants sinistrés, les services de secours et les pouvoirs locaux afin de leur apporter un peu de réconfort et de leur assurer le soutien des autorités fédérales, a précisé le cabinet du chef du gouvernement.


►►► À lire aussi : Intempéries : un jour de deuil national décrété ce mardi 20 juillet


Solidarité

La solidarité des Belges s’organise depuis deux jours, on ne compte plus les initiatives sur les réseaux sociaux pour aider ceux qui aujourd’hui n’ont plus rien.


►►► À lire aussi : Inondations en Belgique : la solidarité s’organise un peu partout


La Croix Rouge récolte les dons et a ouvert un numéro de compte pour rassembler les dons financiers à destination des victimes de ces inondations.

En Europe

En Allemagne, le bilan des inondations grimpe à 133 morts, ce qui porte à plus de 150 le nombre de décès en Europe, en comptant au moins 24 victimes en Belgique, selon un bilan provisoire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK