Inondations en Belgique : l'eau impropre à la consommation dans une quinzaine de communes des provinces de Namur et Liège

Les inondations et les intempéries qui s’abattent sur le pays commencent aussi à provoquer des problèmes sur le réseau de distribution d’eau. C’est ce que signale sur son internet la Société Wallonne des Eaux (SWDE). Les causes sont nombreuses : interruptions de l’alimentation électrique, bris de conduites, ou encore, pollution de captages liées à des infiltrations d’eau de surface, explique la SWDE. La société signale que "d’une ampleur totalement inhabituelle car les inondations provoquent des torrents d’eau qui s’engouffrent dans certains captages en les polluant".

Si dans certains cas, des solutions alternatives ont pu être trouvées, ce n’est pas le cas partout.

Il est donc important de vous renseigner auprès de la SWDE si l’eau de distribution dans votre quartier est encore propre à la consommation.


►►► À lire aussi : Inondations : plan d’urgence, eau impropre à la consommation, la province de Namur durement touchée par les intempéries de ce jeudi


Dans les communes où il est mentionné qu’il y a une pollution en cours et que l’eau n’est plus potable, due à une contamination des captages, l’eau ne peut pas être utilisée pour un usage alimentaire, et cela même si elle bouillit. "C’est une mesure de précaution", explique Benoït Moulin, le porte-parole de la SWDE. La mesure n’est peut-être pas nécessaire, mais il précise que certaines bactéries sont résistantes à l’ébullition. La mesure est d’autant plus nécessaire que les résultats de l’analyse bactériologique ne seront connus que dans 24 heures. Inutile donc de prendre des risques.

Concernant un retour à une situation normale quand un captage a été contaminé par des inondations, la SWDE est tenue d’attendre 24 heures pour obtenir les résultats des analyses. Et donc, si la situation est rétablie ce vendredi, les résultats ne tomberont que samedi, soit dans 48 heures.

Les communes concernées

La SWDE préconise "une utilisation limitée aux besoins des sanitaires (WC) et à l’hygiène corporelle si l’eau est légèrement trouble".

A 18h, les communes où il est déconseillé de boire l'eau sont :

Province de Liège 

  •  Hannut
  •  Lincent
  •  Hélècine (Linsmeau)
  •  Wasseiges
  •  Braives
  •  Geer : rue Bajot, rue de Lens-Saint-Remy, village de Boehle
  •  Verviers - Ensival

Province de Namur 

  • Dinant centre y compris hôpital (captage Grognaux). L'hôpital est désormais sécurisé.
  •  Eghezée (captages Jandrain + Avins)
  •  Beauraing
  •  Houyet
  •  Rochefort
  • Gembloux : Les Isnes, Beuzet, Bossières, Longzée, Mazy
  • Jemeppe-sur-Sambre : Spy
  • Floreffe : Floriffoux sauf zoning " Materne "

Les communes qui connaissent des manques partiels d'eau mais où la qualité de l'eau du robinet n'est pas altérée sont :

Province de Liège 

  • Sprimont (manque d’eau – arrêt pompage) : Gomzé.  La zone de Chanxhe est à nouveau alimentée
  • Dison (fuite sur alimentation de Dison)
  • Stavelot - Malmédy(conduite arrachée – circuit) : Rivage, Meiz, Burneville, Bernister
  • Pepinster (divers ouvrages sans eau) : Rue Fikenne, Chalsèche, Haut Sart
  • Verviers (manque d’eau)

Province de Namur

  • Profondeville : Arbre

La situation ne sera pas rétablie avant 48 heures. La SWDE étudie avec les centres provinciaux de crise les possibilités de leur mettre à disposition des moyens d'alimentation en eau potable alternatifs. Les cellules de crise provinciales organiseront avec les communes concernées les distributions de bouteilles d'eau.

Dans certains quartiers, la distribution d’eau est également interrompue en raison de coupures d’électricité. La SWDE est incapable, pour l’instant, de déterminer le temps nécessaire pour rétablir l’électricité. Benoït Moulin précise "comme cela a été à l’arrêt, il y aura peut-être des purges à faire sur les réseaux […] on ne donne pas de faux espoirs. Globalement, il faudra attendre 48 heures avant que la situation se rétablisse"

Les communes où des manques partiels d’eau sont constatés, mais où la qualité de l’eau du robinet n’est pas altérée

Province de Liège

  1. Sprimont (manque d’eau – arrêt pompage)
  2. Dison (fuite sur alimentation de Dison)
  3. Ensival (fuite)
  4. Stavelot (conduite arrachée – circuit)
  5. Pepinster (divers ouvrages sans eau)
  6. Verviers (manque d’eau)

Province de Namur

  1. Houyet
  2. Rochefort

La SWDE est en concertation avec le centre régional de crise, qui lui-même interagit avec les centres de crise provinciaux pour qu’ils disposent d’une quantité nécessaire de bouteilles d’eau. Cela doit permettre aux communes de se fournir en eau en fonction des besoins.

Inondation: panne d'électricité (JT 15/07/2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK