Infrabel installera des tapis "anti-trespassing" dans 100 gares belges

Le tapis anti-trespassing installé par Infrabel à Wavre
2 images
Le tapis anti-trespassing installé par Infrabel à Wavre - © RTBF

Traverser les voies de chemin de fer peut coûter cher : la vie pour celui qui s'y risque et des retards pour la SNCB, jusqu'à 3 heures par jour. Depuis le mois de janvier un projet pilote est en cours à Wavre: un tapis de cônes est posé sur les voies pour empêcher les voyageurs de traverser. Le bilan est positif et ce tapis se retrouvera dans une centaine d'autres points critiques du réseau. Le budget prévu est d’un million d'euros.

Le gestionnaire du réseau ferroviaire, Infrabel, installera ces tapis "anti-trespassing" dans cent gares de Belgique d'ici 2018. Ce dispositif consiste en un tapis rigide composé d'une multitude de cônes de 16 cm rendant la marche dessus quasi-impossible, et empêchant donc la traversée des voies.

Infrabel a testé le dispositif à Wavre, comme rapporté par La Libre et plusieurs journaux flamands, où une baisse de 78% des personnes marchant sur ou le long des voies a été enregistrée. Le gestionnaire a donc décidé de développer le projet dans d'autres "points à risque".

Le budget d'un million d'euros comprend l'ins­tallation du tapis, des ca­méras permettant la réalisation du moni­toring, d'éventuels aménagements divers ainsi qu'une réserve en cas de dé­penses imprévues.

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK