Incidents à la Monnaie: Vargasss92 relâché, quatre mineurs toujours en détention judiciaire

Quatre personnes se trouvent encore en détention judiciaire jeudi, au lendemain des incidents qui ont émaillé la place de la Monnaie à Bruxelles en fin d'après-midi, suite à la venue du snapchateur Vargasss92. 31 autres personnes avaient été arrêtées administrativement. Elles ont été libérées, a-t-on appris auprès de la zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles. L'instigateur du rassemblement, le snapchatteur Vargasss92, a lui aussi été relâché. Selon le parquet de Bruxelles "aucune infraction pénale ne peut lui être imputée".

Quatre mineurs en détention judiciaire

Les quatre personnes toujours en détention judiciaire sont mineurs d'âge, toutes nées en 2001, a précisé le ministère public. Deux d'entre elles sont retenues pour des faits de vols avec violences et circonstances aggravantes ainsi que pour dégradations mobilières. Elles seront présentées au juge de la jeunesse dans le courant de la journée avec une demande de placement en IPPJ. Les deux autres sont détenues pour des faits de rébellion ou de vol simple. Ces deux derniers jeunes hommes sont inconnues du tribunal de la jeunesse. Le ministère public ajoute qu'aucun autre commentaire ne sera fait sur ces personnes étant donné leur âge. 

Ce sont principalement des jeunes qui se trouvaient sur les lieux, à l'appel de Vargasss92, un "influenceur" français, lorsque la situation a dégénéré mercredi après-midi. Parmi les personnes arrêtées administrativement figurent d'ailleurs au moins 21 mineurs.

Le ministre de la Justice Koen Geens et et le Vice-premier ministre Jan Jambon, se réuniront avec les acteurs locaux de Bruxelles afin d'élaborer un plan d'action en réponse aux différentes émeutes qui ont lieu dans la capitale depuis samedi soir.

35 arrestations

Au total, 35 personnes ont été arrêtées mercredi après-midi. Trois d'entre elles ont cependant été directement libérées après avoir été identifiées.

"Nous avons constaté des bris de vitres dans les rues de la Colline et du Marché aux Herbes principalement. Quelques commerces ont également été envahis et vandalisés. Sept vitres de la bibliothèque De Munt ont été cassées. La patinoire des Plaisirs d'Hiver, en cours de montage place de la Monnaie, a été endommagée et les vitres d'un véhicule stationné aux abords de cette même place ont été brisées", détaille Ilse Van de Keere, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles.

Le ministère public précise qu'une enquête a été ouverte notamment dans le but de visionner les images de caméras de surveillance et d'entendre divers témoins des faits afin d'identifier d'autres auteurs d'infractions.

La présence policière sera renforcée dans le centre-ville durant les jours à venir tandis que les forces de l'ordre répondront de manière ferme aux émeutiers.

Extrait du JT 19h30 du mercredi 15 novembre:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK