Fausse alerte à la station londonienne d'Oxford Circus, où les stations ont été rouvertes au public

Des passagers entrent dans la station "Oxford Circus", à Londres, le 19 août 2016
Des passagers entrent dans la station "Oxford Circus", à Londres, le 19 août 2016 - © DANIEL LEAL-OLIVAS

Un "incident" s'est produit vendredi en fin d'après-midi  (peu avant 18H) à la station de métro londonienne d'Oxford Circus, qui a été immédiatement fermée. Dans un tweet, la police appelait les passants à éviter les abords. Selon la régie des Transports londonienne (TfL). Des policiers armés se sont rendus sur place avait alors constaté un photographe de l'AFP.

Sur Twitter, la police a appelé les personnes se trouvant sur Oxford Street, une artère commerçante très fréquentée en ce jour de "Black Friday", à se réfugier "dans un immeuble". Ce qui, à en juger par les vidéos circulant sur les réseaux sociaux à provoqué un petit moment de tension.  

Aucun élément ne permet de confirmer le tir de coups de feu

Une autre station de métro, celle de Bond Street, a également été fermée, a annoncé la police des transports. Mais une heure après le signalement de l'"incident", tout semble être rentré dans l'ordre. La police londonienne n'a trouvé aucun élément confirmant que des coups de feu avaient été tirés dans le quartier d'Oxford Circus.
Dans un communiqué, la Metropolitan Police dit également n'avoir trouvé trace d'aucun suspect en lien avec l'incident présumé.
Les stations de métro d'Oxford Circus et Bond Street ont été rouvertes au public. Les consommateurs venus participer en masse au "Black Friday" peuvent s'en retourner à leurs achats.  

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK