Incident à Doel: "Indépendant du redémarrage et de la prolongation", assure l'Agence de contrôle nucléaire

L'incident qui s'est produit samedi soir à Doel 1 a eu lieu dans la zone non-nucléaire de la centrale et est donc indépendant de son possible redémarrage et de la prolongation de Doel 1 et 2, assure dimanche l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN).

Electrabel, l'exploitant des lieux, a averti l'AFCN de l'incident. Etant donné que l'explosion et l'incendie sont survenus dans la zone non-nucléaire, il n'y a pas de raison pour l'Agence d'intervenir directement, explique sa porte-parole Nele Scheerlinck, ajoutant que l'AFCN suivra cependant la situation.

L'incident est indépendant du potentiel redémarrage et de la prolongation de Doel 1 et 2, pour laquelle l'AFCN a déjà donné son feu vert. "Un tel incident peut se produire partout, dans n'importe quelle grande usine ou installation", souligne la porte-parole.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK