Incendies en Turquie : une centrale thermique menacée, les évacuations continuent

Les incendies qui font rage depuis une semaine en Turquie se rapprochent mardi d’une centrale thermique à Milas, dans le sud du pays, alors des milliers de personnes continuent d’être évacuées face à la progression des feux ayant fait huit morts.

"Si nous ne pouvons arrêter l’incendie par une intervention aérienne […], il se dirigera vers la centrale thermique. La situation est très sérieuse", s’est alarmée lundi soir le maire de Milas (sud) Muhammet Tokat dans une vidéo qu’il a partagée sur Twitter.

Mardi matin, le feu n’était toujours pas contrôlé et a dépassé, selon M. Tokat, "le point critique".

La Turquie subit les pires incendies depuis au moins une décennie, qui ravagent des forêts et des terres agricoles, ainsi que des zones habitées sur les côtes méditerranéennes et égéennes.


►►► Jusqu’à 46 degrés : la Grèce affronte une "longue et historique" vague de chaleur


Une équipe de l’AFP dans la ville égéenne de Marmaris a vu des agriculteurs sortir leurs animaux de leurs étables en feu et les déplacer vers une plage pour les mettre en sécurité.

Des touristes et des villageois effrayés ont été évacués par bateau alors que les vents violents et la chaleur propageaient les flammes.

Des températures supérieures à 40 degrés dans plusieurs villes de la Turquie ont aussi provoqué une augmentation record de la consommation d’électricité, donnant lieu à des coupures de courant lundi dans les grandes villes comme Ankara et Istanbul.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK