Immunothérapie: comment en finir avec l'allergie au pollen?

Immunothérapie allergénique: comment en finir avec l'allergie au pollen?
Immunothérapie allergénique: comment en finir avec l'allergie au pollen? - © PHILIPPE HUGUEN - BELGAIMAGE

Qui dit printemps dit aussi pollen et allergies. Le nez bouché, les yeux qui pleurent, c'est le lot quotidien des personnes allergiques. On retrouve le pollen dans l'air que l'on respire. Il n'est donc pas facile de s'en débarrasser. Pour les allergiques, il y a une solution: l'immunothérapie allergénique, appelée aussi désensibilisation ou vaccin antiallergique. Comment fonctionne cette thérapie?

Les allergies peuvent être un véritable fardeau. Les médicaments traditionnels ou homéopathiques, pour certains, ça ne fonctionne pas toujours.

"Les yeux qui coulent, qui pleurent, le nez. Les yeux deviennent tout rouge. La toux aussi. Le matin, je prends des pastilles. Le matin et le soir, je prends des antihistaminiques. On cherche des moyens pour me soigner mieux, mais mon cas est très compliqué. "

La solution? Le vaccin antiallergique. Le principe est d'injecter progressivement l'allergène responsable des symptômes dans le corps. Le traitement est assez lourd. Il dure deux ans. On peut opter pour des médicaments ou pour des piqûres.

Cette année, il est trop tard pour se soigner, mais il est temps de prévoir le printemps 2016.

"Ce qui est important, c’est de faire le diagnostic ;d’identifier quels sont les pollens réellement en cause. Le traitement devant idéalement commencer en août, en septembre pour avoir une efficacité l’année suivante", explique Olivier Michel, professeur d'immuno-allergologie à l'ULB.

Les médicaments sont à prendre tous les deux jours. Les piqûres, bien plus efficaces, toutes les six semaines. Si on suit la thérapie jusqu'au bout, pendant deux à trois ans, les symptômes disparaissent complètement. Et ce pendant quatre ans, au minimum.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK