Arnaque immobilière: l'escroc prend l'argent et ne donne pas les clefs

Arnaque immobilière: l'escroc prend l'argent et ne donne pas les clefs
Arnaque immobilière: l'escroc prend l'argent et ne donne pas les clefs - © HERWIG VERGULT (belga)

Des escrocs détournent des annonces de biens pour les proposer en location à des prix dérisoires. Le candidat locataire doit d'abord payer une sorte de garantie pour obtenir les clés de sa maison ou de son appartement mais une fois l'argent versé, la clef, elle, n'arrive jamais.

Depuis le début de l'année,  une bonne douzaine de cas de ce genre ont fait l'objet d'une plainte. Le modus operandi est toujours le même: une annonce immobilière est détournée et le bien est proposé  sur un autre site pour un loyer dérisoire. Nathalie Romain tient une agence immobilière à Deinze. Il y a quelques jours, elle a reçu un appel d'une personne intéressée par la location d'une maison. A première vue, le prix du loyer est attractif mais il s'agit en fait d'une arnaque: "Il était à louer à 720 euros par mois mais ils l'ont mis sur un site à 400 euros par mois. Et cette personne devait donner 800 euros et elle me disait 'oui, je vais avoir les clefs' mais j'avais dit, bon, la maison est déjà louée."

Ce qui devrait mettre la puce à l'oreille, outre le prix dérisoire du loyer, c'est qu'aucun contact n'est possible avec le prétendu propriétaire. Tout se fait par courriel et le candidat locataire doit d'abord payer deux mois de loyer pour ensuite recevoir les clefs du bien. Anne-Sophie Chevalier, porte-parole de l'institut professionnel des agents immobiliers: "Ils proposent une date pour la remise des clefs, tout ça est fixé et puis, le jour J, évidemment, personne ne vient au rendez-vous et la personne qui a versé de l'argent est dupée."

Afin de combattre ce phénomène, l'institut professionnel des agents immobiliers va constituer un dossier avec les plaintes récoltées pour, ensuite, les transmettre à la justice.

Fabrice Gérard

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK