E.coli à Lille: pas la même souche qu'en Allemagne

Mise en cause des steaks hachés de la marque Steaks Country en vente dans des magasins Lidl
2 images
Mise en cause des steaks hachés de la marque Steaks Country en vente dans des magasins Lidl - © FRANCOIS NASCIMBENI - AFP

La viande suspecte utilisée par la société française SEB pour la fabrication de steaks hachés surgelés ne provient pas de Belgique, contrairement à ce que la société française a annoncé, a indiqué jeudi après-midi Pierre Cassart, porte-parole de l'Agence fédérale pour la Sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca). La souche n'est pas la même que celle qui a sévit en Allemagne. Sept enfants sont hospitalisés.

Six enfants sont hospitalisés à Lille pour une infection alimentaire liée à un type de bactérie E.coli après avoir consommé des steaks hachés surgelés de marque "Steaks Country", fabriqués par la société française SEB Saint Dizier et vendus dans des magasins Lidl. En outre, un septième enfant était en cours de transfert vers le centre hospitalier universitaire (CHU) de Lille (nord de la France) jeudi après-midi en raison d'une infection liée à une bactérie E.coli, après avoir mangé des steaks hachés suspects, a indiqué l'Agence régionale de santé (ARS). Il est originaire d'Amiens.

La société SEB avait indiqué jeudi que la viande suspecte provenait d'Allemagne mais aussi de Belgique et des Pays-Bas.

"Nous avons reçu des informations des autorités sanitaires françaises et contrairement à ce qui a été indiqué auparavant, la viande suspecte ne provient pas de Belgique mais d'autres pays européens", explique Pierre Cassart.

Par ailleurs, les lots de steaks hachés surgelés potentiellement responsables de l'intoxication alimentaire n'ont pas été distribués en Belgique, ajoute-t-il.

Aucune enquête ne doit dès lors être lancée pour l'instant en Belgique, précise le porte-parole.

Une information qui confirme celle donnée par Lidl Belgium

"Les steaks hachés du fournisseur SEB Saint Dizier avec une date limite de consommation du 10, 11 et 12 mai 2012 n'ont jamais été fournis et vendus en Belgique et au Luxembourg", avait indiqué un peu plus tôt la société Lidl Belgium, qui ajoutait avoir tout de même retiré préventivement de la vente, "par mesure de prudence", tous les steaks hachés surgelés du fournisseur SEB Saint Dizier.

Pas de lien avec l'épidémie en Allemagne

D'après les autorités sanitaires françaises, il ne s'agit pas de la même souche que celle qui a sévit en Allemagne.

Etat sérieux mais pas préoccupant

Six enfants sont depuis mercredi hospitalisés à Lille pour une infection alimentaire liée à une bactérie E.coli. Un septième a été transféré au CHU de Lille jeudi.

"Ils sont tous (les six premiers, NDLR) dans un état stable. Leur état reste sérieux, mais pas préoccupant. Leur pronostic vital n'est absolument pas engagé", a affirmé un porte-parole des autorités sanitaires, alors qu'une source hospitalière indiquait mercredi soir à l'AFP que l'état de santé des enfants hospitalisés était "jugé préoccupant par les médecins".

Selon l'ARS, trois des six enfants étaient jeudi matin "sous dialyse".

Ces enfants, âgés de 20 mois à huit ans, ont été pris en charge en réanimation pédiatrique au CHU de Lille, après avoir été victimes de "diarrhées sanglantes importantes" apparemment liées à la consommation de steaks hachés surgelés de marque "Steaks Country" vendus dans des magasins Lidl en France, a annoncé l'Agence régionale de santé (ARS).

Les enfants hospitalisés sont originaires de quatre villes différentes de la région Nord/Pas-de-Calais, a-t-on précisé au CHU.

Les victimes souffrent d'un "syndrome hémolytique et urémique" qui "peut être à l'origine d'insuffisance rénale aiguë", a expliqué l'ARS. La bactérie, d'un "type rare", produit des toxines dangereuses appelées "shigatoxines".

Rappel des steaks

Les autorités sanitaires ont demandé au fabricant de procéder au rappel des steaks hachés de la marque Steaks Country en vente dans des magasins Lidl.

"Ce produit est vendu en boîtes de 1 kg (10 steaks de 100g) avec une date limite de consommation aux 10, 11 et 12 mai 2012. Des affichettes seront mises en place dans les magasins potentiellement concernés", selon l'ARS.

Les autorités recommandent aux personnes ayant acheté ces steaks "de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente".

La "toxi-infection alimentaire", dont les cinq enfants ont été victimes, "peut être très grave", mais "elle a été prise à temps et les enfants ont eu les soins nécessaires à leur état", a expliqué à l'AFP le Dr Joëlle Perrin, conseiller médical du directeur général de l'ARS Nord/Pas-de-Calais.

Les steaks suspects ont été consommés par les quatre enfants qui restaient hospitalisés mercredi soir, selon le CHU.

"En cas de troubles digestifs (diarrhées souvent avec du sang, maux de ventre et parfois des vomissements) survenus au maximum dans les 10 jours après consommation de ces steaks suspects, il est recommandé de consulter rapidement son médecin traitant", selon l'ARS.

Les autorités sanitaires recommandent de cuire la viande hachée surgelée sans décongélation préalable. Ils soulignent que la cuisson à coeur des steaks hachés permet de prévenir les conséquences d'une contamination par Escherichia coli, la bactérie étant détruite par une température de 65 degrés.

La Commission UE veut connaître la source de la contamination

"La Commission a été informée de la contamination par les autorités françaises, mais l'origine de la viande n'a pas été confirmée", a précisé Frédéric Vincent, porte-parole du Commissaire à la Santé John Dalli.

"Il n'y a pas lieu de comparer avec l'Allemagne, parce que ce n'est pas la même souche de la bactérie E.coli. Elle est différente, même si elle est aussi forte", a-t-il souligné.

La Commission a été échaudée par les conséquences économiques de l'alerte sanitaire mettant en cause des concombres bio produits en Espagne identifiés à tort comme la cause d'une épidémie provoquée par une souche de la bactérie E.coli qui a fait 37 morts en Allemagne et un mort en Suède. La contamination venait de graines germées produites en Allemagne.

Les steaks infectés en France sont des produits surgelés de la marque "Steaks Country" vendus dans des magasins Lidl, géant allemand du discount.

AFP et Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK