Il y aura des festivals de musique cet été, plus belges et moins fréquentés

Le comité de concertation de mardi a donné des espoirs aux organisateurs de festivals sans pour autant lever toutes les incertitudes. La jauge de public pour les évènements en extérieur a été fixée à 400 personnes à partir du 9 juin, à 2500 à partir du 1er juillet et à 5000 à partir du 30 juillet. Trop peu et trop tard pour des festivals comme Dour, les Ardentes ou le Brussels Summer festival qui ont déjà annoncé leur annulation.

Des festivals en suspens !

Un espoir réel par contre pour d’autres organisations comme Esperanzah qui se déroule fin juillet et qui réfléchit encore à la suite des évènements en attendant davantage de précision de la part des autorités.  Ronquières, Solidarités Namur ou Scène sur Sambre prennent aussi encore le temps de réfléchir... Les Francofolies auront lieu, c’est presque certain mais sous quelle forme ? Marc Radelet, chargé de com du festival se veut prudent :

" Nous attendons d’en savoir plus sur les modalités pratiques du protocole sanitaire que l’on va nous imposer. Nous savons cependant déjà que nous proposerons à notre public un festival alternatif, avec moins de scènes et essentiellement des artistes belges. "

La situation est paradoxale pour les organisateurs car il subsiste beaucoup d’inconnues. Dans quelles conditions pourra-t-on accueillir le public ? Avec ou sans masque, avec ou sans test pcr, avec ou sans passeport vaccinal…

Autre problème, avec moins de public, il y aura moins de recettes. Plus difficile voire impossible alors de faire venir des artistes étrangers programmés qui seront trop chers. Il va donc falloir se réinventer.

Il y aura des alternatives

Ronquières, Solidarités Namur ou Scène sur Sambre prennent aussi encore le temps de réfléchir… Les Francofolies, elles, auront bien lieu, c’est presque certain mais sous quelle forme ? Marc Radelet, chargé de communication du festival se veut prudent : "Nous attendons d’en savoir plus sur les modalités pratiques du protocole sanitaire que l’on va nous imposer. Nous savons cependant déjà que nous proposerons à notre public un festival alternatif, avec moins de scènes et essentiellement des artistes belges."

Et l'on pourra assister à des évènements moins fréquentés qui auront à cœur d'animer cet été moins morose peut-être que prévu.  

Ça passe pour la Flandre

Le festival Pukkelpop devrait se tenir dans des conditions tout à fait normales, tout comme Tomorrowland. Le Rock Werchter va proposer une édition 2021 plus light et reportée à la fin du mois d’août. Des festivals qui vont se dérouler après la levée des restrictions sanitaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK