Il y a 50 ans, John Lennon et Yoko Ono s'engagent pour la paix dans un "bed-in" à Amsterdam (vidéo)

Il y a tout juste cinquante ans, le 25 mars 1969, John Lennon et son épouse Yoko Ono entament leur premier "bed-in for peace" à Amsterdam. Alors que des manifestations contre le racisme ou en faveur d'un politique favorable aux changements climatiques, le chanteur revendique alors la paix dans le monde. Un message toujours d'actualité un demi-siècle plus tard.

Marié le 20 mars à Paris, l'ex-chanteur des Beatles part en nuit de noce avec Yoko Ono. Les tourtereaux s'installent dans une suite présidentielle de l'hôtel Hilton d'Amsterdam qui porte le numéro 902. L'histoire aurait pu s'arrêter là et n'aurait pas eu le retentissement médiatique qu'on lui connaît encore aujourd'hui. Seulement le couple décide d'inviter la presse au pied de leur lit. L'objectif : sensibiliser le monde entier à l'importance de la paix.

Les journalistes semblaient penser que nous allions faire l'amour

Pendant une semaine, du 25 au 31 mars, les journalistes du monde entier sont invités à leur rendre visite entre 9 heures du matin et 9 heures du soir. "La presse avait l'air de penser que nous allions faire l'amour en public", s'amusera par la suite John Lennon.

Au total, cette mobilisation particulière durera une semaine. À l'instar d'un sit-in, le chanteur aux lunettes rondes et sa femme resteront dans leur lit tout ce temps tandis que les journalistes du monde entier se relaient pour les interviewer.

"Nous avons envoyé une carte : 'Venez à la lune de miel de John et Yoko : un bed-in à l'hotel d'Amsterdam.' Vous auriez dû voir la tête des reporters et caméramans qui sont arrivés frénétiquement par la porte. [...] Nous étions comme deux anges dans le lit, avec des fleurs tout autour de nous et la paix et l'amour sur nos têtes. Nous étions entièrement habillés, le lit était juste un accessoire", décrira ensuite l'ancien leader des Beatles.

L'image du couple Lennon-Ono a aujourd'hui fait le tour du monde. Vêtus d'un pyjama, les mariés  sont assis devant la fenêtre qui donne une vue imprenable sur la capitale des Pays-Bas tandis qu'une couverture leur couvre les jambes. Au dessus de leurs têtes, sont affichés deux pancartes, comme des slogan à cette mobilisation inédite : "Bed peace" et "Hair Peace", peuvent y lire les journalistes et photographes présents en nombre.

Après rénovation, la suite porte aujourd'hui le numéro 72 et est présentée comme la chambre où s'est déroulée la lune de miel de Yoko et John. Des couples peuvent s'y marier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK