Il y a 25 ans, la navette Challenger explosait en direct à la télévision

La commémoration coïncide avec d'autres anniversaires: la mort de trois membres d'Apollo 1 le 27 janvier 1967 et de sept astronautes lors de la désintégration de la navette Columbia le 1er février 2003.

Le patron de la Nasa, Charles Bolden, a déposé une gerbe au cimetière national d'Arlington (Virginie, est) en l'honneur des 24 astronautes américains morts en mission depuis 1964.

Des cérémonies similaires devaient se dérouler aux centres spatiaux Kennedy en Floride (sud-est) et Johnson à Houston (Texas, sud).

Il y a 25 ans, la navette Challenger explosait 73 secondes après le lancement et pour la première fois en direct à la télévision, avec à son bord sept astronautes, dont une enseignante de collège.

Le lancement avait eu lieu le mardi 28 janvier à 11H38 locales sous un ciel bleu mais par des températures glaciales.

Tout semblait normal dans les premiers moments du vol, le 25e d'une navette depuis avril 1981. Mais 64 secondes après le lancement, un éclair se produisit entre l'orbiteur et le réservoir externe. Neuf secondes après, à 14.000 mètres d'altitude, Challenger se volatilisait dans un gigantesque embrasement d'hydrogène et d'oxygène liquide.

Une commission d'enquête a conclu que l'accident avait été provoqué par un joint défectueux d'une des deux fusées d'appoint.

Le président Barack Obama a marqué cette journée en déclarant: "nous pleurons les courageux astronautes qui ont effectué le sacrifice ultime pour soutenir les missions de la Nasa tout au long de l'histoire fertile de l'agence".

"A travers les triomphes et les tragédies, chacun d'entre nous a bénéficié de leur courage et de leur dévouement, et nous rendons hommage à leur souvenir en nous engageant à de meilleurs lendemains", a ajouté M. Obama dans un communiqué.

Le programme des navettes spatiales américaines doit s'achever cette année avec un dernier vol supplémentaire prévu fin juin avec Atlantis si le Congrès alloue les fonds nécessaires. Sinon, l'ultime lancement de cet orbiteur, Endeavour, est programmé le 18 avril.

Par ailleurs, les préparatifs se poursuivent normalement pour le prochain vol de la navette Discovery vers la Station spatiale internationale (ISS) avec un équipage de six astronautes, prévu le 24 février.

Les trois orbiteurs de la flotte seront de toute façon mis à la retraite cette année après trois décennies de service.

Les navettes ont surtout permis la construction de l'ISS, un projet de cent milliards de dollars financé en grande partie par les Etats-Unis et engagé en 1998.

Après leur mise hors service, les Etats-Unis dépendront entièrement des vaisseaux Soyouz russes pour transporter leurs astronautes vers l'ISS, et ce jusqu'à ce qu'un lanceur américain soit prêt à prendre la relève, apparemment pas avant 2015.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK