Hommage aux deux Guinéens décédés dans un train d'atterrissage il y a 15 ans

Les personnes participant à la cérémonie ont également distribué des roses blanches avec une copie de la lettre de Yaguine et Fodé aux voyageurs dans le hall des arrivées. Dans cette lettre, les deux jeunes Guinéens demandaient aux responsables européens plus d'éducation ainsi qu'une "grande organisation efficace pour l'Afrique". Ils dénonçaient également "la guerre, la maladie et le manque de nourriture" auxquels sont confrontés les enfants africains.

Une minute de silence a été respectée afin d'honorer leur mémoire. Des représentants d'associations panafricaines ont rappelé que des milliers de jeunes Africains continuent à risquer leur vie pour venir en Europe.

Les deux jeunes passagers clandestins avaient été découverts dans le train d'atterrissage d'un avion de la Sabena en provenance de la capitale guinéenne il y a exactement 15 ans, créant un grand émoi à travers le monde. Ils étaient tous les deux porteurs d'une carte d'étudiant d'une école pré-universitaire de Conakry qui mentionnait leur identité et leur âge.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK