Il n'y a pas que les voyants qui savent tout de vous

L’emplacement de vos tatouages, votre numéro de compte, le montant de la vente de votre maison… Des informations que vous pensiez avoir réservées à vos proches, voire à vos intimes. Et voilà qu’un mage vous les révèle, à votre grande surprise ! Pourtant, Dave n’a eu besoin que d’une oreillette pour communiquer avec les "esprits". Ceux-ci n’étaient d’ailleurs pas loin : juste derrière les tentures, en train de pianoter sur leurs ordis à la recherche de la moindre info sur vous. Il ne leur aura fallu que cinq minutes…

Vous n’y croyez pas ? Les cobayes de Dave non plus, manifestement. Et pourtant Dave et ses acolytes n’ont fait que surfer, très vite, sur les réseaux sociaux et sur les pages publiques où vous laissez souvent bien plus que vous ne l’imaginez. "Les gens interrogés n’étaient pas des acteurs", précise Pamela Renders, la porte-parole de Febelfin. Car c’est bien la fédération belge des banques et des organismes financiers qui est l'origine de ce clip diffusé sur You Tube depuis le 24 septembre. Avec un réel succès puisque plus de 400 000 personnes l’ont déjà visionné en 24 heures.

"Nous avons voulu attirer l’attention de manière assez large sur les risques de donner des détails sur soi-même sur internet" poursuit la porte-parole. "Au départ d’informations diffusées sur les réseaux sociaux, des personnes mal intentionnées peuvent gagner votre confiance" explique-t-elle, l’idée étant, par ce clip et peut-être par d’autres à venir, de faire prendre conscience des risques que l’internaute prend parfois sans s’en rendre compte.

Déjà, la télévision norvégienne s’est intéressée à la campagne de Febelfin. Le message devrait passer bien au-delà des frontières belges.

T.N.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK