Il fera plus chaud au pôle Nord que dans certaines régions de l'Europe la semaine prochaine

L'information, relayée par Mashable, fait froid dans le dos. Les températures annoncées dans certaines parties de l'Europe, et notamment en Belgique, la semaine prochaine seront plus basses que celles du pôle Nord. 

Les courants d'air froid et les températures hivernales venant de Russie et de Scandinavie vont s'installer doucement dans l'ouest de l'Europe. Ce phénomène s'explique en partie par une désorganisation du vortex polaire.

Les températures des prochains jours pourront descendre jusque -15 degrés dans les Hautes Fagnes. Il fera donc plus froid dans certaines régions belges qu'au pôle Nord.

L'Arctique se réchauffe deux fois plus vite

Ce qui se passe actuellement dans la région du pôle Nord est lié au réchauffement climatique, deux fois plus rapide à cet endroit de la planète. Selon Zack Labe, chercheur sur le climat, "aux alentours du pôle Nord, les températures de l'Arctique sont les plus hautes enregistrées en février depuis 1958". Elles avoisinent les -12 degrés au lieu de -30 degrés enregistrés en moyenne entre 1958 et 2002.

L'océan Arctique est sujet à des changements de température. Le volume de la glace n'a jamais été aussi basse depuis l'enregistrement des données par satellite en 1979. En plus du réchauffement de la surface de l'océan, la vitesse de fonte de la banquise aggrave les problèmes de la région. 

Un endroit en particulier est touché par ce phénomène: la mer de Béring. Située entre l'est de la Sibérie et l'ouest de l'Alaska, la banquise voit sa glace s'évaporer depuis le début de mois de février. Un phénomène anormal puisque la glace devrait être "au sommet de son étendue et de son épaisseur".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK