Il faut sauver le "Patriarche", l'Italie mobilisée pour un olivier millénaire

L'Italie veut sauver le "Patriarche", un olivier millénaire dévoré par les violents incendies qui ont éclaté il y a une semaine en Sardaigne, et a mobilisé des experts pour que renaisse des cendres cet arbre remarquable.

"Le Patriarche (il Patriarca), olivier sauvage dont le tronc a une circonférence d'environ dix mètres et une hauteur de 16,5 mètres, a été presque entièrement dévoré par les incendies", a déclaré le botaniste Gianluigi Bacchetta à l'agence de presse AGI.

"Cependant, il y a encore de l'espoir. Il peut survivre, il sera mutilé et sa taille réduite, mais son côté gauche semble encore vivant grâce à l'intervention des pompiers", a-t-il expliqué.

Les récents incendies ont ravagé quelque 20.000 hectares de forêt en Sardaigne et les flammes ont atteint le village de Cuglieri, dans l'ouest de l'île, où se trouve l'arbre, un oléastre" (ou olivier sauvage), une espèce rare dont il est un des derniers représentants, a expliqué Ignazio Camarda, professeur de botanique à l'université sarde de Sassari.

Les habitants veillent et se relaient

"Son tronc puissant, caché par l'immense feuillage calciné, brûle encore et il est recouvert d'une couche de cendres très chaudes", a déclaré l'expert sur Facebook après s'être rendu au chevet du malade.

En attendant, les habitants se relaient pour veiller sur le patient et empêcher les curieux de s'en approcher, car marcher et fouler le sol autour de l'olivier pourrait en abîmer ses racines et le tronc.

On trouve des oliviers très anciens partout sur le pourtour méditerranéen, notamment en Italie, en Grèce et en Espagne. Parmi les plus célèbres de Sardaigne figure l'olivier sauvage de Luras, planté dans le nord de l'île et considéré comme le "Mathusalem" des oliviers européens, son âge étant estimé à 4.000 ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK