Fin du ramadan: près de 1000 personnes accueillies chez des inconnus pour partager un Iftar

Ce dimanche, les musulmans à travers le monde célèbrent la fin du ramadan à l'occasion de l'Aïd el-Fitr. Ils commencent la journée avec la prière avant de passer la journée avec leurs proches. C'est l'un des temps forts du calendrier islamique.

Tisser des liens entre les personnes

En Belgique, près de 1000 personnes à travers les trois régions du pays ont été accueillies le temps d'une soirée au sein d'une famille musulmane pour la rupture du jeûne grâce à une opération de rencontre initiée par Fedactio. Musulmans et non musulmans étaient appelés à se retrouver autour du repas du soir: l'iftar. D'où le nom du projet: "Iftarons"

>>> A lire également: pourquoi les musulmans jeûnent-ils pendant le ramadan?

Fedactio encourageait déjà ses membres à inviter leurs voisins, collègues et connaissances à partager l'iftar. Mais ce n'est que cette année que le projet Iftarons en français et Iftarmee en néerlandais a été mis sur pied. Et pour la première fois, il était même doté d'un site web.
Au delà du partage d'un repas, l'objectif est véritablement de tisser des liens entre les personnes, mais aussi de mettre l’accent sur le dialogue, la diversité, le partage et l’hospitalité en incitant à la rencontre et la convivialité.

Des soirées "inoubliables"

"Ce sont donc de parfaits inconnus qui se sont réunis autour de ce repas qui a permis de tisser de véritables liens entre les personnes. Plusieurs familles accueillies ont d'ailleurs programmé d'inviter à leur tour leurs hôtes", soulignent les organisateurs.

Les témoignages de participants, relayés sur le site internet, évoquent des soirées "très enrichissantes", "inoubliables" et "passionnantes", soulignant avant tout l'opportunité d'échange et de découverte.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK