Hongrie: un député remet en cause la véracité du camp d'Auschwitz

Hongrie: un député remet en cause la véracité du camp d'Auschwitz
Hongrie: un député remet en cause la véracité du camp d'Auschwitz - © Tous droits réservés

Un député du parti d'extrême droite hongrois Jobbik, Tamas Gaudi-Nagy, a mis en doute jeudi, au cours d'un débat au Parlement, la véracité des événements qui se sont déroulés dans le camp d'extermination d'Auschwitz pendant l'Holocauste.

"A propos du camp de la mort d'Auschwitz, beaucoup de critiques ont vu le jour, entre les événements présentés sur place et la réalité des faits historiques", a déclaré le député Tamas Gaudi-Nagy, cité par l'agence de presse hongroise MTI, prenant bien soin de ne pas s'exprimer en des termes plus explicites encore, sans doute de peur d'éventuelles poursuites judiciaires.

Le député d'extrême droite intervenait à l'occasion d'un débat au Parlement sur la nécessité d'éduquer la population sur les crimes commis par les dictatures au XXe siècle.

Les députés du Jobbik se sont distingués à plusieurs reprises par des déclarations controversées au Parlement. En novembre 2012, Marton Gyongyösi avait ainsi proposé de dresser une liste des membres du gouvernement ou des députés d'origine juive pour des raisons de sécurité nationale.

Le parti est connu pour son négationnisme: la députée et porte-parole du parti Dora Duro avait évoqué en novembre 2011 un "soi-disant Holocauste", laissant supposer qu'il n'avait pas existé.

Ce nouvel incident survient dans un contexte de tensions.

Le Premier ministre conservateur hongrois Viktor Orban est allé s'expliquer le 5 mai devant le Congrès juif mondial (WJC) sur la montée de l'antisémitisme en Hongrie.

Le congrès du WJC s'est déroulé cette année à Budapest en signe de solidarité avec les juifs hongrois, les incidents antisémites s'étant multipliés en Hongrie en 2012.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK