Homicide d'une joggeuse à Namur: l'assassin présumé avait déjà été condamné en 2015

L'assassin présumé de Wivinne Marion avait déjà été condamné en 2015 pour violation de domicile, coups et blessures et détention de stupéfiants, a indiqué le parquet namurois lundi soir.

L'homme, âgé de 28 ans, s'appelle Xavier Van Dam. Il est domicilié à Flawinne, tout près de l'endroit où a été repêché le véhicule à l'intérieur duquel se trouvait le corps de Wivinne Marion. Cela explique aussi sa bonne connaissance des lieux.

Les faits pour lesquels il a déjà été condamné remontent à novembre 2012. Il s'était alors introduit en possession et sous l'effet de stupéfiants dans le domicile d'une voisine, à laquelle il avait porté des coups, avant que celle-ci ne prenne la fuite par la fenêtre du 1er étage avec ses deux enfants.

En 2015, une peine de 120 heures de travail assortie de 12 mois d'emprisonnement en cas d'inexécution avait été prononcée à son encontre pour ces délits. Le parquet précise qu'il a aussi déjà été condamné pour deux faits de roulage.

Wiwinne Marion a été tuée jeudi 1er novembre, alors qu'elle faisait son jogging près de chez elle, à Boninne (Namur), où elle sera enterrée mardi. Son corps a été retrouvé dans une voiture plongée dans la Sambre à Flawinne en fin de matinée. Son conducteur, Xavier Van Dam, a été interpellé à proximité après avoir été identifié par un témoin, qui l'a vu agresser et enfermer la joggeuse dans le coffre de sa voiture à Boninne.

L'inculpé nie les faits et dit de ne souvenir de rien. Son mandat d'arrêt devrait être prolongé mardi suite à son passage devant la chambre du conseil de Namur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK