Hoaxmap: une carte pour lutter contre les fausses rumeurs autour des réfugiés

Hoaxmap: une carte pour lutter contre les fausses rumeurs autour des réfugiés
Hoaxmap: une carte pour lutter contre les fausses rumeurs autour des réfugiés - © Tous droits réservés

Dans une démarche de "fact checking" (méthode qui consiste à vérifier et valider des chiffres et des informations énoncés) et fatiguée par les nombreuses rumeurs qui courent et se répandent sur les demandeurs d’asiles en Allemagne et partout dans le monde, une jeune allemande à créé "Hoaxmap". Cette carte en ligne, lancée le mardi 9 février, est en fait une google map qui liste et localise les fausses informations sur les réfugiés, coupables tout désignés surtout depuis les évènements survenus à Cologne la nuit du Nouvel An.

Pas toujours facile donc, de démêler le vrai du faux. Sur cette carte, les points oranges indiquent (en allemand) l’endroit et la date où "les faux crimes" auraient été commis par des réfugiés, résument l’incident et donnent accès à des articles ayant "démonté" les accusations.

Voici un florilège de quelques fausses allégations envers les demandeurs d’asiles reprises par la carte : à Munich, les réfugiés ont reçu des coupons par l’Etat pour se rendre dans des bordels. A Heidelberg, des réfugiés urinent sur les tombes d’un cimetière et des magasins doivent fermer à cause de vols à répétition. A Berlin et dans d’autres endroits du pays, de nombreux viols ont été commis sur des mineurs.

L’auteure de la carte, a indiqué au quotidien allemand, Sueddeutsche Zeitung, qu’elle espérait que son travail permettrait d’empêcher ses compatriotes de se faire une image biaisée des réfugiés qui arrivent en Allemagne. Elle se dit cependant bien consciente qu’une partie de la population sera très difficile à convaincre, dans la mesure où certains sont déjà convaincus que les médias qui tentent de s’attaquer aux rumeurs mentent, écrit le "pure player" français, 8e étage.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK