Heysel: le cdH s'étonne de la décision de remettre le projet à plat

Heysel: le cdH s'étonne de la décision de remettre le projet à plat
Heysel: le cdH s'étonne de la décision de remettre le projet à plat - © PAUL-HENRI VERLOOY - BELGA

La cheffe de file du cdH bruxellois, Céline Fremault, a fait part, mercredi, de son étonnement à propos de la décision de la Ville de Bruxelles de remettre à plat tout le projet Neo tel que développé depuis dix ans.

Selon le quotidien Le Soir, l'avenir du projet de réaménagement du plateau du Heysel s'est fortement assombri au cours des derniers mois. Plusieurs obstacles font actuellement barrage à sa marche en avant.

Après la réaction du groupe MR de la Ville de Bruxelles demandant l'organisation d'un conseil communal extraordinaire pour entendre les explications du bourgmestre Philippe Close (PS), la députée Céline Fremault (cdH), ex-ministre régionale, s'est dite inquiète de l'avenir du plateau du Heysel dont "les rebondissements sont récurrents".

"Je m'étonne de la décision de la Ville de Bruxelles remettant à plat tout le projet Neo tel que développé depuis 10 ans. Pourquoi encore une nouvelle étude?", a-t-elle demandé sur Twitter.

Céline Fremault a ajouté qu'elle interpellerait le ministre-président Rudi Vervoort (PS) afin de connaître le positionnement du gouvernement bruxellois dans ce dossier en particulier pour ce qui relève de la méthodologie, du timing et des coûts.

La Ville de Bruxelles et la Région bruxelloise sont les deux partenaires publics engagés dans le montage du projet de réaménagement du plateau du Heysel.

Le stade Roi Baudouin sauvé: sujet du JT du 18 septembre:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK