Accident de car: funérailles émouvantes des victimes d'Heverlee

Un cérémonie émouvante ce jeudi à Louvain
2 images
Un cérémonie émouvante ce jeudi à Louvain - © ANP EVERT-JAN DANIELS

Ce jeudi, c'est Heverlee qui a dit adieu aux 9 personnes - 7 enfants et 2 adultes - décédées à Sierre. Contrairement à la cérémonie de Lommel, il ne s'agit pas seulement d'un hommage, mais bien de funérailles religieuses en l'église Saint-Pierre, dans le centre de Louvain.

Les sept cercueils blancs des petites victimes de l'école Sint-Lambertus d'Hervelee décédées dans l'accident de bus de Sierre sont arrivés vers 10h20 à l'église Saint-Pierre de Louvain. Les cercueils étaient portés par des militaires de la caserne d'Heverlee et suivis par les proches des victimes.

Ils ont été accueillis par le doyen de Louvain Dirk De Gendt et le ministre-président flamand Kris Peeters. A 10h30, l'église, dont la capacité avait été presque doublée (passant de 800 à 1400 places) était à peu près remplie, alors qu'un millier de personnes attendaient encore dehors.

L'entrée des cercueils dans l'église s'est effectuée alors que retentissait le glas. Ils ont été disposés les uns à côté des autres. Sur chacun d'eux, une photo de l'enfant défunt avait été disposée.

La cérémonie proprement dite a commencé à 11 heures, une messe de funérailles traditionnelle, sans discours, sans présentateur, sans musiciens, comme ce fut le cas mercredi à Lommel... C'était là une volonté des parents et de l'école Sint-Lambertus, un établissement catholique. La célébration était traversée d'un fil conducteur, un symbole : celui de la lumière.

Aux côtés des familles, des amis et des élèves de l'école, les mêmes personnalités officielles qu'à Lommel étaient présentes: le Roi, la Reine, les Premiers ministres belge et néerlandais, ainsi que le président du conseil européen Herman Van Rompuy et la délégation de sauveteurs suisses.

Comme mercredi à Lommel, deux écrans géants permettaient de suivre les funérailles de l'extérieur pour tous ceux, nombreux, qui voulaient se recueillir.

Marche au flambeaux mercredi soir

Les célébrations avaient déjà commencé mercredi soir, avec une marche aux flambeaux lors de laquelle les photos des 9 victimes ont été transportées de la maison communale, où une chapelle ardente avait été dressée, vers l'église Saint-Pierre. C'est là que les cercueils contenant les corps des victimes sont arrivés peu après 10 heures.

Les funérailles des deux adultes auront lieu, elles, dans l'intimité.

RTBF

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK