Heure d'hiver: soyez imaginatifs, vous avez une heure de plus ce week-end

Ce week-end, c'est l'heure d'hiver
Ce week-end, c'est l'heure d'hiver - © Flickr - zigazou76

Comme tous les derniers week-end d'octobre, c'est dans la nuit de samedi à dimanche que nous repassons à l'heure d'hiver: à trois heures du matin dimanche, il sera deux heures. Donc la nuit durera une heure de plus.

Chaque mois de mars et chaque mois d'octobre, rebelote, l'heure change. Et à chaque fois, c'est un casse-tête. "En mArs, on Avance. En octobRE, onREcule". Donc ce week-end, on recule: à trois heures du matin, il sera deux heures, nouvelle heure. Autrement dit encore: la nuit durera une heure de plus.

N'oubliez donc pas de régler vos différentes horloges, thermostats, etc... s'ils ne se règlent pas automatiquement (c'est le cas des ordinateurs, par exemple).

Pourquoi ce changement ?

Les passages aux heures d'été et d'hiver sont réglementés par la législation belge et européenne. L’arrêté royal du 19 décembre 2001, transposant la directive du Parlement européen et du Conseil de l'Union européenne du 19 janvier 2001, précise que, à compter de l'année 2002, l'heure d'été commencera le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver, le dernier dimanche d'octobre.

Il s’agit en fait d’économiser de l’énergie. Après la crise pétrolière de 1973, la France a décidé, à la suite des îles britanniques, d’adapter ses politiques énergétiques. Et dès 1976, elle a commencé à appliquer l’heure d’été afin de profiter plus longtemps de la lumière du jour le soir. En 1977, la Belgique suivait le mouvement, ainsi que le reste du Benelux.

Controverses

Mis à part les inconvénients, comme rater un rendez-vous, dûs aux distractions, le changement d'heure a des incidences plus importantes sur les humains. A chaque passage à l'heure d'été/d'hiver, la controverse revient au devant de la scène.

Ainsi, les bébés sont particulièrement sensibles aux changements, particulièrement lors du passage à l'heure d'été (en mars, on dort une heure de moins). Ces modifications affectent leur sommeil. Et peuvent également avoir un impact sur leur appétit. Il est donc conseillé aux parents de commencer plus tôt à adapter le rythme de leur petit, par tranche de 10 minutes.

Les adultes sont également perturbés par ces modifications. Leprojet européen Euclock, mené auprès de 55 000 citoyens, a ainsi démontré que le changement d’heure "représente une perturbation saisonnière significative qui peut avoir des effets sur la santé humaine. (…) Alors que nous pensons généralement que les changements apportés par l'heure avancée ne représentent 'qu'une heure', ils ont des effets beaucoup plus importants si nous tenons compte du contexte des changements circadiens saisonniers. Cette 'petite' heure se traduit par un retour en arrière de dix semaines dans la progression annuelle de la relation entre notre cycle d'éveil/sommeil, quatre semaines au printemps et six à l'automne."

Plus d'accidents

Autre problème lié à l'heure d'hiver: l'IBSR, l'Institut belge pour la sécurité routière,révélait l'an dernier que le passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver provoquait davantage de blessés sur les routes, principalement entre 17h et 18h.

L'IBSR a analysé tous les accidents de la route survenus entre 2001 et 2010. Le rapport montre qu'il existe des périodes "à risque" sur les routes.

"Le fait que davantage d'accidents vont se produire ce mois-ci est lié au passage à l'heure d'hiver. Dès lundi l'heure de pointe du soir se passera dans le noir, une situation pour laquelle tous les usagers de la route ont besoin d'un temps d'adaptation. C'est surtout le cas pour les piétons", expliquaitSofie Van Damme de l'IBSR.

La bonne nouvelle: une heure de plus de week-end

Mais tout n'est pas négatif dans ce changement d'heure. Comme la nuit de samedi à dimanche durera une heure de plus, cela signifie également plus de temps pour dormir, lire, voir des amis,... A votre imagination!

Quant à ceux qui travaillent de nuit, pas d'inquiétude, leur salaire sera adapté,comme la loi le prévoit.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK