Hémorragie dans les prairies: 6000 agriculteurs en moins en 12 mois

Le nombre d'agriculteurs est dix fois moins important qu'il y a trente ans.
Le nombre d'agriculteurs est dix fois moins important qu'il y a trente ans. - © BELGA PHOTO YVES BOUCAU

Le nombre d'agriculteurs continue de chuter. La surface totale agricole a baissé aussi, de 1,5%. Pour le bétail, on a constaté une baisse de 3,7% du nombre de porcs mais le nombre de bovins est stable.

La Wallonie serait-elle plus touchée que les autres régions d'Europe? "Je ne pense pas qu'on puisse dire que la Wallonie soit plus touchée que les autres", explique Yvan hayez, secrétaire général de la Fédération Wallonne de l'Agriculture. "Il est à craindre, en particulier au niveau des nouveaux pays entrants, que ce phénomène soit plus marqué dans les années à venir. Je rappellerai qu'en 30 ans, les agriculteurs belges sont passés de 350 000 unités à 35 000 aujourd'hui."

Le secrétaire général estime qu'une agriculture à deux vitesses se dessine actuellement. "Il y a ceux qui n'ont cessé d'investir et de chercher l'économie d'échelle, de progresser par la taille et de mieux amortir leurs investissements. Et il y a une autre agriculture, qui cherche plutôt à s'investir dans la transformation et la commercialisation, souvent en circuits courts, de ces produits. Je crois que les deux modèles d'agriculture doivent être défendus car ils correspondent à deux modes de consommation."

Aujourd'hui, les agriculteurs représentent moins de 2% de l'ensemble des travailleurs belges.

PIAB, avec Alain Carlier
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK