Harcelé à l'école parce qu'il est atteint de nanisme, ce petit garçon de 9 ans veut se suicider: immense élan de solidarité

1 images
Le petit Quaden, 9 ans, est filmé par sa mère. Il est en pleurs suite au harcèlement dont il est victime à l'école © Yarraka Bayles (capture d'écran Facebook)

Quaden, un petit garçon australien de 9 ans demande un couteau à sa mère pour se suicider...

Dans une vidéo postée sur Facebook, la maman filme son fils après l'avoir récupéré à l'école.

En pleurs, le garçon dit : "Que quelqu'un me tue". Une vidéo bouleversante qui avait pour but de montrer les ravages du harcèlement sur une personne. Quaden est atteint de nanisme, une maladie génétique qui a pour principal effet : une croissance inférieure de 20% à la taille moyenne normale.

Harcelé à l'école, le garçon, n'en peut plus... Sa mère décide de montrer les images sur Internet et demande aux gens de mieux éduquer les enfants : "Je veux que les gens sachent, les parents, les éducateurs, les professeurs, que ce sont les effets du harcèlement. Alors s'il vous plaît, pouvez-vous éduquer vos enfants, votre famille et vos amis ? Parce qu'il suffit d'un cas et vous vous demanderez pourquoi les enfants se suicident". 

Une grande vague de soutiens

Une collecte de fond a été lancé afin d’emmener Quaden et ses parents aux États-Unis à Disnleyland. Cette cagnotte a rassemblé la somme impressionnante de 190.00 dollars en un peu plus de 24 heures. Le petit australien reçoit aussi des messages de soutien du monde entier sous #WeStandWithQuaden. La Ligue Nationale de Rugby (NRL) l'invite même à un match samedi et lui dit être de son côté.

Dans une vidéo sur Twitter, Hugh Jackman dit être l'ami de Quaden. L'acteur australien demande aux gens de se respecter les uns les autres et de rester bienveillants. D'innombrables messages affluent du monde entier pour évoquer les dégâts du harcèlement sur un jeune et offrir leur amitié à Quaden.

Prévenir et parler au maximum du harcèlement scolaire

Devenu une préoccupation importante ces dernières années, le harcèlement continue de toucher entre un élève sur cinq et sur six chez nous. En Belgique, des numéros d'écoute existent pour les jeunes comme pour les adultes. 

Accessibles 7 jours sur 7, ces numéros gratuits sont : le 103 (Écoute Enfant) pour les moins de 18 ans, et le 107 (Télé Accueil) pour les personnes majeures.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK