Hal: les épaves ne seront évacuées qu'à partir de jeudi

RTBF
RTBF - © RTBF

Une grue hydraulique est arrivée mercredi matin sur les lieux de la catastrophe ferroviaire à Buizingen. Mais les travaux d'enlèvement des épaves ne démarreront que jeudi matin. Les wagons non accidentés ont été évacués pendant la nuit.

L'évacuation des carcasses de trains sur le lieu de la catastrophe ferroviaire de Buizingen ne démarreront pas mercredi. Des caténaires doivent en effet encore être déplacées avant de procéder aux manuvres d'évacuation, selon Infrabel. "Ces premières opérations pourraient durer 16 heures environ", explique un porte-parole d'Infrabel.

L'enlèvement des épaves prendra une dizaine de jours et se fera sous contrôle du parquet. On pourrait découvrir d'autres victimes sous les décombres.

Les trains circulent au ralenti mais passent à Buizingen.

Les travaux aux wagons accidentés pourraient durer jusqu'au 26 février. Les experts estiment que l'on pourrait encore retrouver d'éventuelles nouvelles victimes lors de ces opérations. Les opérations en vue du rétablissement complet de l'infrastructure pourront alors commencer.

Jusqu'à présent le bilan fait toujours état de 18 morts et 162 blessés. Les "boîtes noires" ont été retrouvées et vont être minutieusement étudiées.

L'enlèvement des carcasses des trains est un travail très minutieux, qui ne peut se faire que de jour pour permettre aux enquêteurs de prendre des clichés de l'accident.

En attendant le trafic ferroviaire n'est pas prêt de reprendre normalement sur les lignes vers Mons et Tournai.

Mardi soir, le parquet a autorisé le dégagement d'une voie de chemin de fer. Dès ce mercredi, les trains à grande vitesse ainsi qu'une navette entre Hal et Bruxelles peuvent rouler sur une voie à sens unique.

Pour le reste il faudra encore attendre jusqu'au 1er mars pour que tout rentre dans l'ordre.

 

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK