Guillermo Guiz joue pour le personnel médical, un espoir d'élargissement de capacité pour le secteur culturel

Après des mois de douleur, le secteur de la culture entrevoit enfin une lumière au bout du tunnel. C’est le cas de Guillermo Guiz qui a pu remonter sur scène ce dimanche, plus de 6 mois après sa dernière représentation.

Pour remercier ceux qui ont été en première ligne lors de l’épidémie, ce sont les soignants de l’hôpital Erasme et des hôpitaux d’Iris Sud qui ont été les premiers invités de l’humoriste pour son spectacle "Au suivant".

Capacité doublée

Initialement prévu au Théâtre de la Toison d’Or, le spectacle s’est vu délocaliser dans les bâtiments de l’ULB. C’est donc devant un auditoire de 800 places que l’artiste s’est produit. Vu le contexte et les normes d’hygiène actuelles dictées par le Conseil national de sécurité, il ne pouvait normalement être occupé que par 200 spectateurs.

Comme elle en a la possibilité, la Ville de Bruxelles a toutefois accordé une dérogation pour cet événement et a doublé la capacité en autorisant la présence de 400 personnes dans la salle.

Une exception à la règle de plus en plus fréquente pour les événements. C’est notamment le cas en football puisque les clubs professionnels belges annoncent tour à tour l’élargissement de la capacité d’accueil à plusieurs milliers de supporters.

Le secteur de l’événementiel attend toutefois des mesures claires et communes et que tout ne dépende pas du bon vouloir des bourgmestres. C’est ce pour quoi 1200 personnes issues du secteur de l’événementiel ont manifesté ce dimanche au cœur de Bruxelles.

Il faudra désormais attendre le prochain Conseil national de sécurité pour savoir si la Première ministre Sophie Wilmès va annoncer un allègement des mesures pour le secteur de la culture. Ce dernier devrait avoir lieu dans les prochains jours.

JT du 06/09/2020 - Direct : spectacle de Guillermo Guiz

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK