Grosse affluence dans les gares : la SNCB déconseille d’aller à la mer ces mardi et mercredi, le gouverneur de Flandre Ocidentale appelle à "éviter la Côte"

En raison du beau temps, la SNCB a constaté actuellement un nombre trop important de voyageurs dans les gares, notamment la gare du Midi et la gare du Nord à Bruxelles, pour embarquer dans les trains à destination de la Côte.

La SNCB déconseille elle aussi fortement de se rendre à la Côte aujourd’hui et demain, et recommande d’opter pour une destination moins fréquentée. Le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé abonde dans ce sens, en appelant les Belges à "éviter la côte".  La fermeture des routes d'accès n'est cependant pas une option pour le moment, selon le gouverneur. "Nous constatons que la plupart des gens viennent en train."

"Il s’agit uniquement d’une affluence liée au beau temps et ce n’est pas lié à par règle selon laquelle les passagers des trains devront s’asseoir sur les sièges situés à la fenêtre", explique Vincent Bayer le porte-parole de la SNCB.

Cette mesure, décidée par les autorités, s’appliquera pendant les vacances de printemps (Pâques), du 3 au 18 avril, et le week-end des 24 et 25 avril.

Les mesures de la SNCB : régulation "Stop and Go"

La forte affluence de ce mardi matin dans les gares bruxelloises a par ailleurs contraint la SNCB à mettre en application la procédure de régulation "Stop and Go", a-t-elle confirmé sur Twitter. Cette procédure permet de maîtriser l’occupation dans les trains de la SNCB. Concrètement, si la SNCB constate qu’à une étape d’un trajet, l’afflux de voyageurs est trop important et risque de compromettre la sécurité, elle devra refuser des voyageurs dans le train concerné. Ces personnes seront "canalisées" et invitées à attendre d’autres trains qui seront moins occupés.

"Nos équipes en place font en sorte que la régulation des flux se fasse de la manière la plus équilibrée possible dans les différents trains pour qu’il n’y ait aucun train qui ne soit surcoupé. Ce qui implique qu’il y ait de longs temps d’attente en gare pour respecter le dispositif de sécurité mis en place dans ces cas-là", rajoute-t-il.

Depuis le début de la crise, la SNCB met en place des mesures pour permettre d’accueillir les voyageurs en gare et de les transporter en train dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK