Grenelle 2: Cochet annonce que les Verts voteront contre

Dans un communiqué intitulé "revanche des lobbies et deni de démocratie", le député de Paris écrit que "le processus Grenelle de 2007 (les) avait intéressés".

"La loi Grenelle 1 du 3 août 2009 contenait des promesses et des incertitudes. La loi Grenelle 2 est décevante : nous voterons contre mardi 11 mai", poursuit-il.

Il reconnaît toutefois que le texte "traduit positivement certains engagements du processus Grenelle, notamment au titre des économies d'énergie dans le logement, de la réduction des déchets et pour le renforcement des plans de prévention des risques technologiques". "Mais, ajoute Yves Cochet, le climat d'écolosepticisme de 2010 et la revanche des lobbies se sont traduits par des ambiguïtés, des régressions et des trahisons inacceptables".

A cet égard, il cite comme exemple "la mention + haute valeur environnementale+ (HVE) des exploitations agricoles (qui) est finalement un leurre destiné à entraver la progression de l'agriculture biologique".

Il épingle aussi le dispositif relatif à l'installation des éoliennes, qui , selon lui, "ajoute des contraintes (...) à des contraintes antérieures".

"Des dizaines d'autres reculs ou refus disqualifient le texte Grenelle 2", insiste M. Cochet, qui cite notamment l'abandon de la taxe carbone.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK