Greenpeace: la surconsommation de viande nuit à la santé et à la Planète

Greenpeace nous donne 30 ans pour réduire notre consommation de viande de 50%.
Greenpeace nous donne 30 ans pour réduire notre consommation de viande de 50%. - © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

La conclusion d’un nouveau rapport de Greenpeace sur nos pratiques alimentaires est que la consommation de viande doit diminuer de moitié d’ici 2050. Pour notre santé, mais aussi pour limiter le changement climatique. Selon les auteurs de cette étude, les Belges ne sont pas de très bons élèves, mais ils s'appliquent.

Selon ce rapport, le Belge mange en moyenne de 2 à 2,5 fois plus de viande que les recommandations officielles. Et seuls 10% d’entre nous respectent ces recommandations. Même chez les enfants de 3 à 13 ans, la consommation de protéines animales serait près de 2 fois plus élevée que nécessaire.   

Pourtant manger moins de viande n’aurait, selon L'organisation internationale, que des avantages pour notre santé. L’étude rappelle que la surconsommation de viande rouge et de viande préparée augmente les risques de maladies cardio-vasculaires, d’obésité, de diabète de type 2 et de différentes sortes de cancer.

Quelle quantité de viande peut-on manger?

Selon une diététicienne, la consommation de viande quotidienne doit avoisiner entre 0,8 et 1gr de protéine par kg de poids. Ce qui n’est pas beaucoup.

Idéalement, selon l’"Enquête de consommation alimentaire" réalisée en Belgique, la viande ne devrait pas dépasser 75 à 100 gr par jour pour les enfants de 6 à 11 ans, et ensuite ne pas dépasser 100 gr durant l’âge adulte. Cette quantité peut d’ailleurs être adaptée en remplaçant la viande par du poisson, du tofu, du seitan ou 150 grammes de légumineuses.

Selon la même "Enquête de consommation alimentaire",  la consommation habituelle de viande (111 g par jour) est plus élevée que ce qui est recommandé à ce sujet. 91 % de la population dépassent les recommandations maximales pour la viande.

Supprimer la viande 2 fois par semaine

Une manière de modifier ses habitudes serait d’inscrire deux fois par semaine du poisson au menu et de remplacer la viande au moins une fois par semaine par une alternative végétale.

Moins de viande pour sauver la planète

De son côté, Greenpeace ne s’intéresse pas qu’à notre santé. L’excès de viande est aussi mauvais pour le climat. Selon le rapport, "Le secteur agricole est responsable d’environ 9% des émissions de gaz à effet de serre en Belgique".  Il est mauvais pour l’environnement (déforestation, perte de la biodiversité). Et enfin la surconsommation de viande est néfaste au bien-être animal. "En Belgique, chaque année, ce sont plus de 300 millions d’animaux qui sont tués pour être consommés."

Le rapport de Greenpeace relève tout de même un aspect positif: 54% des Belges qui mangent de la viande estiment que nous devrions en manger moins pour protéger le climat. Et 66% sont prêts à diminuer leur propre consommation. Les chiffres de la cellule consommation viande viennent confirmer les tendances évoquées par Greenpeace: la consommation de viande a baissé de près de 6% entre 2004 et 2016. 

C’est dans ce contexte que Greenpeace entame une campagne mondiale afin de tenter de baisser de moitié la production et la consommation de viande d’ici 2050.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK