GPS à Bruxelles: en néerlandais dans le texte

Un navigateur GPS, c'est mieux quand il s'exprime dans votre langue.
Un navigateur GPS, c'est mieux quand il s'exprime dans votre langue. - © AFP PHOTO FRED DUFOUR

Les automobilistes francophones qui utilisent leur GPS à Bruxelles rencontrent un désagrément régulier: les cartes de leur GPS présentent des indications en néerlandais. Et pas moyen de modifier le choix de la langue dans les paramètres. Beaucoup s'en plaignent sur le net. Et depuis longtemps.

Paul a acheté une nouvelle Peugeot il y a plus d’un an et l’option GPS intégrée lui a coûté 1 300 euros. Lorsqu’il l’utilise pour la première fois dans la capitale, il se rend vite compte que, contrairement à la Région bruxelloise, son appareil, lui, n’est pas bilingue.

"J’ai programmé une destination vers Woluwe-Saint-Lambert, et s’inscrit sur l'écran du navigateur GPS la traduction Sint-Lambrechts-Woluwe. Arrivé à Woluwe, j’ai constaté que toute la cartographie de Bruxelles était en néerlandais. J’ai téléphoné à mon concessionnaire Peugeot de Wavre, mais il n’a rien pu faire".

De nombreux GPS installés d’origine rencontrent le même problème. Un souci dont se plaignent beaucoup d’automobilistes, notamment sur le site tomtombruxelles.com.

"Il y a 16 mois que j’ai un dossier " se lamente Paul qui a écrit au CRIOC et au SPF Energie où on lui a conseillé de porter plainte. "Mais qu’est-ce que ça va me coûter si je dois m’adresser à un avocat pour une histoire qui me coute actuellement 1 300 euros ?" calcule l’automobiliste.

Nous n’avons pu contacter les fournisseurs concernés mais, selon "Le Soir Mag", un nouveau logiciel permettant de choisir la langue de la cartographie Bruxelloise est attendu pour la fin du mois. Il suffira alors au propriétaire concerné de procéder à une mise à jour. En attendant, pour circuler dans la capitale, le dictionnaire français-néerlandais dans la voiture pourrait bien rester nécessaire.

Catherine Tonero

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK