Gilets Jaunes: journalistes agressés à Feluy, casseurs à Wandre, une nuit sous tension

Ce mardi soir, une série d'actions des "Gilets Jaunes", était toujours en cours sur nos routes :

L'autoroute E19 était fermée dans les deux sens de circulation entre les bornes kilométriques 27 et 37, à proximité de Feluy, mardi soir depuis 21h00. Des files se sont formées. La police fédérale, la protection civile et le Service public de Wallonie étaient sur place. Pour les automobilistes venant de Bruxelles, la circulation est déviée à hauteur d'Arquennes en direction de Charleroi via la A54 jusque Thiméon puis la A15-E42 en direction de Mons. Pour ceux qui vennaient de Mons, la circulation est déviée à hauteur de Familleureux en direction de la A501. Il fallait ensuite rejoindre la A15-E42 jusque Thiméon et emprunter la A54 vers Bruxelles.

Direct depuis Feluy dans Vews à 22h30 depuis l'E19

Jan Jambon, ministre de l'Intérieur a réagi au débordement mardi soir sur Twitter. "La phase provinciale a à nouveau été déclenchée en Hainaut. Nous ne pouvons tolérer des blocages et débordements sur les autoroutes"

Images amateurs prises non loin de la E19

Vers 23h00 on signalait des affrontements entre la police et des Gilets Jaunes radicaux devant le dépôt de Total à Feluy.

Autres problèmes dans la région

Sur la N6 Mons - Maubeuge  (dans les 2 sens), à hauteur de Bettignies la chaussée fermée. Secteur à éviter pour les camions;

Sur la N57 à hauteur du rond-point d'Ollignies. On y signale des barrages filtrants et bloquants; 

Sur la N40 à hauteur de d'Erquelines BK 149.5 au rond-point avec la N561. On y signale des barrages filtrants;

En région liégeoise à Wandre

On signalait vers 21h00 des incidents à Wandre. Une cinquantaine de casseurs bloquaient la E25, du côté de Wandre, en faisant brûler des pneus et des palettes, a indiqué mardi soir la zone de police de Liège. Après avoir été dans l'obligation de quitter Wandre et Sclessin mardi matin, les "gilets jaunes" sont finalement revenus en fin d'après-midi sur les lieux de leur protestation. 

"Vers 21h20, nos services ont été informés d'un rassemblement d'individus cagoulés alentour du site pétrolier de Wandre. Une cinquantaine de personnes ont bouté le feu à des palettes en travers de la bretelle de sortie Wandre sur la E 25 Liège Maastricht ainsi que sur la bretelle d'accès à cette même E 25 en direction de Maastricht. Sur place, nos services sont arrivés en compagnie des pompiers et de la Police fédérale, lesquels ont signalé et bloqué en amont la bretelle de sortie. Les brasiers ont rapidement été maîtrisés. Sur place, un groupe d'une trentaine de personnes se trouvait disséminé à proximité du site et clairement à l'écart des gilets jaunes qui se trouvaient non loin. Nos services ont, dans le calme, procédé au contrôle de l'identité de ces personnes. Ceux qui ne disposaient pas de documents d'identité ont été ramenés à l'hôtel de police pour être identifiés et les quelques mineurs d'âge présents sur place ont été ramenés chez eux par nos policiers. La situation est sous contrôle. En l'état, aucune arrestation administrative n'a été prononcée" déclaration du porte-parole de la police de Liège.

Les gilets jaunes sont toujours présents et procèdent à des barrages filtrants sur l'avenue de l'indépendance. Du côté de Sclessin, la rue Ernest Solvay est bloquée par des obstacles et palettes à hauteur de l'entrée du site pétrolier. Des gilets jaunes s'y trouvent encore. 

Toutes ces zones sont a éviter absolument.

D'autres lieux sont susceptibles d'être visés par les actions actuellement en cours (postes frontières avec la France, dépôts de carburant,...).

Restez en permanence au courant grâce au site MobilInfo.

Situation dans le JT de 19h30

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK