Génération start-up: le fromage se met en mode bio et végétal

"C'est du 100 végétal, mais cela ressemble à si méprendre à du fromage" explique Philippe Limbourg, fondateur de la marque "Le Prétexte".

L'homme qui fut critique gastronomique pour le célèbre guide Gault et Milau, durant une quinzaine d’années, n’a pas du tout abandonné son goût pour les saveurs. En partenariat avec deux chefs, il a développé "Le prétexte", un plaisir végétal et bio qui permet aux personnes ne voulant ou ne pouvant plus manger de fromages de se faire plaisir.

Au niveau mondial, 80% de la population de plus de 7 ans est intolérante au lactose. C’est particulièrement vrai en Asie et en Afrique. En France ou en Belgique, pays de fromages, le chiffre est plus faible car les organismes se sont mieux adaptés. On dénombre tout de même, selon les régions, entre 10 et 20% d’intolérants aux produits laitiers.

Les deux premières créations portent les jolis noms de "Cabri c’est fini " et "Maquée bella".

Ces nouveaux produits se veulent bien loin des copies de "faux fromages", et se proposent sous forme d'une pâte végétale à tartiner ou à cuisiner à base de noix et de riz.

Des produits qui répondent à une demande en proposant une offre unique et surtout goûteuse.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK