Génération Quoi: Fainéants les jeunes? Non, la valeur "travail" reste primordiale

La génération Y suit la génération X qui elle-même suit celle des baby boomers d'après-guerre. Née entre le début des années 80 et le milieu des années 90, c'est elle qui entre en ce moment dans l'âge adulte. Pour décrire ces 18-34, une vaste enquête, "Génération Quoi", a été menée en Belgique francophone et un peu partout en Europe, avec la RTBF et l'Université de Namur.

Pour les 18-34, le travail est une source d'épanouissement mais surtout de revenus. On voit que 13% des jeunes n’accordent guère d’importance au travail, 44% une importance moyenne et 43% beaucoup d’importance. De façon peu étonnante, ce statut d'importance accordé au travail se retrouve plus chez les jeunes hautement diplômés. 

Mais à quoi sert le travail ? A gagner de l'argent ou à s'épanouir ? Les réponses données par la génération "Y" apportent peu de neuf: 56% des répondants voient avant tout le travail comme un moyen de gagner de l’argent, pour 43% qui y voient un mode d’épanouissement personnel.

Ce sens du travail varie avec le niveau d’étude : parmi les diplômés du supérieur, une courte majorité (53%) associe le travail à de l’épanouissement, mais, pour les niveaux moyens et faibles de diplôme, le travail est avant tout motivé par le revenu.

On ne peut donc parler d’une jeunesse mais (au moins) de deux jeunesses. Entre les diplômés du supérieur et les autres (dont les carrières seront sans doute bien différentes), les préoccupations divergent fortement en matière de travail. Ce sont les indépendants qui se sentent le plus épanouis dans leur travail (80%), à l'opposé des ouvriers (50%).

Ont-ils un travail à la hauteur de leur qualification ? La réponse est partagée. Oui pour une majorité, mais 4 sur 10 disent le contraire. La majorité des jeunes (55%) estime d'ailleurs que leur salaire n‘est pas à la hauteur de leurs qualifications (pour 45% jeunes qui avancent le contraire), un sentiment qui traverse toute les catégories socio-professionnelles.

Suivez ce lien pour découvrir les résultats complets de l'enquête.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK