GB: pas de fonds de pauvreté pour chauffer le Palais

RTBF
RTBF - © RTBF

La reine Elizabeth II a demandé en vain à bénéficier de subventions réservées aux foyers modestes pour l'aider à payer sa facture de chauffage, révèle une correspondance publiée vendredi dans la presse britannique.

Dans des courriers datant de 2004, des conseillers de la monarque soulignaient que la facture de gaz et d'électricité des palais royaux avait doublé et atteignait plus d'un million de livres (1,2 million d'euros), un niveau "intenable", selon eux.

Selon les quotidiens The Independent et Daily Express, le trésorier adjoint de la reine a alors écrit au ministère de la Culture, en charge des subventions à la famille royale, afin de demander s'il serait possible de puiser dans un fonds de 60 millions de livres (70 millions d'euros) venant en aide aux personnes à revenus modestes, hôpitaux ou associations communautaires ayant des difficultés à payer leurs factures de chauffage.

Le gouvernement avait dans un premier temps accepté mais, en août 2004, un responsable écrit au palais de Buckingham: "je suis un peu mal à l'aise quant aux répercussions médiatiques probablement hostiles si on donnait une subvention au palais, au détriment, par exemple, d'un hôpital. Désolé de ne pas être plus positif".

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK