Gaza: des victimes de l'Holocauste condamnent l'intervention israélienne

Les survivants de la Shoah exhortent la Communauté Internationale à agir en faveur du peuple palestinien
2 images
Les survivants de la Shoah exhortent la Communauté Internationale à agir en faveur du peuple palestinien - © Romain Vila

Plus de 300 victimes impliqués de près ou de loin dans le génocide des juifs pendant la deuxième guerre mondiale ont écrit une lettre ouverte pour protester contre le massacre des gazaouis par Israël. Ils appellent au boycott pure et simple de l'Etat hébreu.

Partout à travers le monde, des personnes manifestent leur soutien au peuple de Gaza. Depuis plus d'un mois, l'opération "Bordure Protectrice" fait rage, surtout dans les rangs palestiniens, soumis à d'intenses frappes aériennes dans la bande de Gaza. 

Dernier acte de soutien en date, une lettre ouvert adressée"à Israël et au gouvernement Netanyahou. Elle est co-signée par 327 survivants et descendants de survivants de l'Holocauste, provenant de 26 pays à travers le globe. 

Publié dans l'édition du 23 août du New York Times, cette lettre ouverte concerne 40 survivants directs, 101 enfants de déportés, 117 petits enfants, 13 arrières petits enfants et 53 proches de familles victimes de la Shoah. 

Morceaux choisis 

"En tant que rescapés juifs et descendants de survivants du génocide Nazi, nous condamnons univoquement le massacre des Palestiniens de Gaza mais aussi  l'occupation et la colonisation de la Palestine historique. Nous condamnons aussi les USA qui soutiennent et financent la politique et les attaques israéliennes mais également les pays occidentaux qui couvrent diplomatiquement les exactions israéliennes. Un génocide débute toujours par le silence du Monde."

"La déshumanisation du peuple palestinien par la société israélienne est alarmante. En Israël, politiques et experts ont appelés dans le Times of Jerusalem et The Jerusalem Post au génocide contre le peuple palestinien."

Un média de défense des Palestiniens, 16 minutes to Palestine, a d'ailleurs entrepris de recenser les articles de presses israéliens " à problèmes" qui sont publiés depuis le début de l'opération "Bordure Protectrice". Cette liste concerne les articles qui appellent de manière explicite ou tacite à "mettre fin à Gaza" ou à légitimer le "génocide" en cours.

Cette lettre lance aussi un appel au boycott de l'Etat hébreu. Un boycott qui se veut total et qui concerneraient aussi bien les domaines économiques, culturels qu'académiques.

"Plus jamais, ça doit vouloir dire plus jamais ça, pour tout le monde" conclut la tribune.

 

Mathieu Menif avec la BBC

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK