Gare aux nitrites dans le jambon: des eurodéputés alertent le consommateur

Gare aux nitrites dans le jambon ! Des eurodéputés alertent le consommateur.
Gare aux nitrites dans le jambon ! Des eurodéputés alertent le consommateur. - © Tous droits réservés

Pour obtenir un jambon bien rose et un jambon cru rouge, la plupart des charcuteries industrielles se voient injecter des nitrites et des nitrates, des molécules qui évolueraient ensuite en composés cancérigènes. C’est ce que dénonçait l’an dernier Guillaume Coudray dans son livre "Cochonnerie, comment la charcuterie est devenue un poison".

Ce mercredi, Guillaume Coudray était l'invité de plusieurs eurodéputés au parlement européen, à Bruxelles. " Notre but est de lancer une alerte au consommateur, explique Michèle Rivasi, députée européenne du groupe des Verts. Quand vous achetez du jambon à vos enfants, prenez du jambon sans nitrites. Ce n’est pas une remise en cause de la charcuterie, mais nous voulons promouvoir une charcuterie sans ces produits qui provoquent le cancer colorectal chez les gens ".

Et les députés d’attaquer en règle les deux récents rapports de l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments (EFSA). "Les rapports disent: 'passez votre chemin, il n’y a rien à voir', s’indigne Marc Tarabella, eurodéputé socialiste. Il a fallu sept ans pour que l’EFSA remette ses résultats, qui ne sont pas en conformité avec l’étude de l’INRA à Toulouse qui établissait un lien entre l’ingestion de nitrites/nitrates et le cancer du colon. C’est la xième fois que l’EFSA, par la composition de son comité scientifique, par le fait qu’elle manque certainement de moyens, se base sur des études qui sont liées à l’industrie alimentaire. Car les industriels utilisent ces substances pour donner son aspect rose au jambon cuit en gagnant du temps".

Auditionner les principaux concernés

Pour Guillaume Coudray, les rapports de l’EFSA sont carrément une malhonnêteté intellectuelle. "L’EFSA estime que les nitrates et les nitrites ne sont pas cancérigènes mais ce ne sont pas eux à proprement parler qui sont à l’origine du cancer. Ce sont les produits qui découlent de leur usage qui le sont, des produits néo-formés. L'EFSA décide de regarder ailleurs. Du coup, elle parle de la toxicité, mais ce n’est pas ça le problème dans ce cas-ci. Le rôle de l’EFSA, c’est de protéger le grand public, ce n’est pas de laisser les consommateurs européens dans la jungle et de les laisser comprendre ce qui est vrai et faux dans les recommandations".

"Nous voulons auditionner l’EFSA et les industriels qui utilisent des nitrites, des nitrates, mais aussi ceux qui n’en utilisent pas, ajoute Michèle Rivasi. Car il existe des producteurs qui s’en passent. C’est le cas des 150 producteurs de jambon de Parme. Ils sont retournés à des méthodes traditionnelles depuis 1993".

Et la charcuterie bio, elle contient des nitrites ou pas?

Les nitrates et les nitrites sont des molécules qui existent naturellement dans l'eau, l'air et le sol. Mais on en trouve également dans les engrais, le fumier, les agents oxydants chimiques, les composés explosifs et dans certains aliments, à l'état naturel ou ajoutés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK