Gang des Vieux en colère: quand les aînés descendent dans les rues

Gang des Vieux en colère: quand les aînés descendent dans les rues
3 images
Gang des Vieux en colère: quand les aînés descendent dans les rues - © Cécile Degreef

GVC. 3 lettres pour une colère citoyenne. Le gang des Vieux en colère est né en 2018, mais l’idée d’une révolte citoyenne grondait déjà depuis plusieurs années. Mouvement belge, non partisan et trans-partisan, le GVC entend défendre les retraités actuels mais surtout futurs. Les membres, actifs comme sympathisants, ont entre 60 et 94 ans. Parmi eux, Mirko Popovitch. 70 ans, réalisateur, directeur de centre culturel, initiateur et fondateur de la Zinneke parade. « C’est une colère souriante car l’avenir de ceux qui nous succèdent n’est pas réjouissant, radieux. Les pensions, l’environnement tout ça ce n’est pas réjouissant. En Belgique, il y a 2 millions de pensionnés et sur ses 2 millions de personnes, il y en a 200.000 qui vivent sous le seuil de pauvreté ! On s’inquiète très fort », explique cet homme de conviction, profondément attaché aux valeurs de solidarité. « Donc on ne manifeste pas pour nous, on ne travaille pas pour nous mais pour ceux qui nous suivent. »

Gang ou gag?

Les Vieux en colère ne sont pas des violents ! Mais ils prônent des actions concrètes et donc quelque part une violence psychologique. Objectif : secouer les petits patrons, les petits gérants des grands noms, de grandes marques internationales présentes chez nous. « C’est pour cela que parfois on occupe des lieux comme Ikea, Apple, Mc Do », raconte Mirko Popovitch. « Chez Ikea, on enlève nos vêtements, on met nos pyjamas et on se couche dans leur lit. Ils sont forcément bons puisqu’ils ne payent pas d’impôts alors que des vieux dorment mal. Et dans les homes, la literie est mauvaise ! Chez Apple, on gonfle des ballons, on écrit dessus le mot Euro et une grosse pomme (Apple) vient manger les euros ! »

Il faut imaginer le gang débarquer déguisé, grimé. Chantant, criant, se déplaçant dans le calme mais avec canne et fauteuil roulant (fictif ou pas). Il débarque à 30, 40 ou à 80 personnes dans un lieu et occupe l’espace ! « Bon, on se fait virer mais sans violence, raconte l’un des membres. Mais de toute façon, on n’a plus rien à perdre ! C’est un gang mais avec humour donc un gag aussi mais en faisant cela avec humour, en faisant les cons, on est pris au sérieux ! »

Les « gangsters seniors » estiment que la désobéissance civique est indispensable. Et par la même occasion, ils font référence à tous ceux qui ont un jour été désobéissant. « Depuis la Shoah jusqu’aux lanceurs d’alerte » explique Mirko Popovitch. « La police est embêtée avec nous parce qu’on ne touche pas aux vieux ! Genre on peut les mettre dans un musée mais on ne touche pas aux vieux, c’est sacré ! »

Un système qui ne fonctionne plus ?

Les membres du gang ont les pieds sur terre et reconnaissent que le système belge est loin d’être mauvais. Que par rapport à d’autres pays, il n’y a que peu de raisons de se plaindre. Mais les seniors estiment qu’il est grand temps de se mobiliser pour préserver ce principe. « Il faut préserver ce système, ces acquis, ce système démocratique et donc la justice sociale, le partage social, l’équilibre social et l’équilibre fiscal », s’emporte Mirko Popovitch. « Quand on attaque Mc do, c’est la justice fiscale qu’on attaque, que l’on réclame. Pourquoi certains ne payent rien et d’autres ont des difficultés ? Comme les vieux dans la rue ou dans les homes qui sont privés de culture ! C’est fondamental la culture. Mais non, ils sont bloqués ! »

Quand on le lance sur le besoin de rébellion citoyenne, ce membre actif du Gang ne s’arrête plus. « Nous sommes dans une phase de mondialisation qui échappe à tout même au pouvoir des politiques locaux. Ils ne savent plus répondre, ils sont impuissants, ils n’ont plus la faculté de répondre. Donc il faut cette rébellion parce que ça va aller de pire en pire. Regardez le sud, le lien Nord-Sud. Ce sont des jeunes qui partent du sud pour venir en Europe mais ce sont des futurs vieux ! Il faut y penser, il faut penser solidarité ! L’homme est un animal qui vit en collectivité. »

L’Europe est fondamentale

Voter, agir semble une évidence pour les membres du gang. Ont-ils pour autant confiance dans leurs élus ? Il y a un pas qu’ils ne franchissent pas. Ils critiquent d’ailleurs ceux qu’ils appellent les petits ministres belges. « C’est l’Europe qui est fondamentale ! Les élections européennes ce n’est pas folklorique, c’est fondamental ! Je crois qu’il faut bloquer certaines initiatives comme 'récompensons ceux qui travaillent et qui accumulent de la richesse'. On n’est pas dans un monde, dans une fable de La Fontaine ! Ce n’est pas la cigale et la fourmi. C’est solidarité, solidarité, solidarité plutôt que jobs, jobs, jobs. Economie, économie, économie. » Les actions du gang ne visent pas qu’à dénoncer ce qui se passe en Belgique. La montée du populisme dans des pays comme l’Italie les inquiète également. D’autant que ce phénomène peut s’étendre à d’autres pays après le scrutin européen du 26 mai prochain. « Il y a quelques semaines, explique Mirko Popovitch, il y a eu un vote pour limiter le rôle, la présence des lobbys. Ces lobbys, c’est tout ce que nous dénonçons ! C’est la représentation de ce que nous dénonçons. Certains sont généreux mais la plupart défendent des intérêts économiques ! Et bien, le texte est passé mais à 4 voix près seulement ! Nous, on pensait que 70, 80% des députés voteraient et là c’est passé mais de justesse. Donc on se pose des questions sur la capacité de lutter des politiques, de lutter contre ce cancer économique. En ont-ils envie ? Nous, on ne comprend pas. Et quand on discute avec les gilets jaunes, ils partagent cette même incompréhension. Il y a une abstinence politique très forte. Alors en mai, on espère qu’il y aura des revendications. Parce que ce qu’il faut c’est de la liberté, de l’égalité de la fraternité ! » conclu cet homme de conviction.

Doit-on s’attendre à d’autres actions du gang des Vieux en Colère ? Oui, très certainement…

L’interview de Mirko Popovitch, membre du Gang des Vieux en colère est à découvrir ci-dessous et dans l’émission le Maxi Bar de l’Europe ce dimanche 3 mars vers 23h30 sur la RTBF et ce lundi 4 mars  à 17h sur TV5-Monde

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK