Futuromètre: ce que nous sommes prêts à changer

Les belges francophones sont-ils prêts à changer de comportement pour s'assurer une vie meilleure, s'inscrire dans une démarche durable et préserver l'environnement ? La réponse est positive si l'on en croit le second volet du Futuromètre, le baromètre citoyen réalisé par AQ-Rate pour la RTBF et le journal le Soir. 

Selon cette étude, 92% des personnes interrogées seraient prêtes à acheter de moins grandes quantités pour lutter contre le gaspillage alimentaire (80% affirment le faire d'ores et déjà, 12% l'envisagent). Une majorité de francophones veillent à acheter des produits locaux ou de saison, ainsi que des produits sans additifs ou à faire réparer un appareil défectueux avant d'en acheter un neuf. Six personnes sur 10 seraient également ouvertes au troc et  aux médecines douces.

En revanche 60% des personnes interrogées n'envisagent pas de renoncer à la voiture ou aux voyages en avion (14% disent le souhaiter mais ne pas en avoir la possibilité, 46% ne le désire pas) et le financement participatif ne rencontre pas l'adhésion.

L'étude a été réalisé sur une base de 3740 personnes par l'intermédiaire d'un panel on-line. La marge d'erreur est de 1,6%.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK