Fusillade rue du Dries: Abdeslam et Ayari condamnés à 20 ans ferme pour tentative d'assassinat à caractère terroriste

Salah Abdeslam et Sofiane Ayari ont été condamnés lundi à une peine de 20 ans de prison par le tribunal correctionnel de Bruxelles pour tentative d'assassinat à caractère terroriste et possession illégale d'armes à feu. Les deux hommes écopent de 20 ans de prison pour avoir tiré sur des policiers le 15 mars 2016 rue du Dries à Forest, animés d'une intention terroriste.

Aucun des deux prévenus n'était finalement présents. Lors de la précédente audience, Sven Mary, mettait en cause un mauvais usage des langues. La présidente a conclu que le tribunal était compétent pour statuer dans ce dossier. Les poursuites contre Sofiane Ayari et Salah Abdeslam sont donc bien recevables.

Aux alentours de 10h, la présidente a tranché : le caractère terroriste est établi à suffisance de droit. Ils sont donc tous deux reconnus coupables de tentative d'assassinat à caractère terroriste sur agent. 

Salah Abdeslam et Sofien Ayari sont jugés pour tentative d'assassinat dans un contexte terroriste et possession illégale d'armes à feu. Le 15 mars 2016, ils sont soupçonnés d'avoir tiré sur des policiers, alors qu'ils venaient perquisitionner leur planque.

Les victimes du 22 mars, pas parties civiles

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a estimé irrecevable la demande de constitution de partie civile de V-Europe, une association de victimes des attentats de Bruxelles, contre Salah Abdeslam et Sofien Ayari.

V-Europe avait demandé à se constituer partie civile contre Salah Abdeslam et Sofien Ayari dans le procès de la fusillade rue du Dries. Elle estimait que c'est précisément le fait que Salah Abdeslam et Sofien Ayari aient été débusqués puis arrêtés qui a précipité les attentats de Bruxelles.

Archives: Procès rue du Dries : compte rendu d'audience au JT du 08/02

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30