Fusillade de Liège: l'arme de Nordine Amrani serait israélienne

En décembre dernier, Nordine Amrani avait tué 4 personnes et blessé des dizaines d'autres place Saint-Lambert à Liège avant de se donner la mort.

Le fusil FN FAL que le tireur a utilisé provient d'un lot de fusils automatiques que la FN a vendu à l'armée israélienne il y a une quarantaine d'années

C'est le site d'information israélien Ynet-news qui a révélé lundi que le fusil avait été vendu "dans les années 60 ou 70" par la FN Herstal à la IDF.

Selon Le Soir, l'arme d'Amrani était constituée de pièces détachées provenant de plusieurs FAL et réassemblées. Le squelette du fusil proviendrait d'un pays tiers, ancien client de la FN.

Les enquêteurs liégeois tentent désormais de retracer l'historique du fusil. Soit ce FN FAL estampillé en hébreu a été conçu à Herstal et vendu ensuite à l'armée israélienne, soit il a été produit sous licence à Tel-Aviv avant de faire partie d'un surplus d'armes revendues à un pays tiers ou d'avoir été écoulé via le marché civil (armuriers, collectionneurs, exportateurs).

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK