Fukushima: problème "urgent" avec l'eau contaminée (gouvernement)

"Stabiliser la centrale de Fukushima est notre défi. En particulier, l'eau contaminée représente un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population", a expliqué Shinzo Abe lors d'une réunion d'une cellule de crise gouvernementale sur le sujet.

La compagnie d'électricité Tokyo Electric Power (Tepco) se débat depuis mars 2011 pour faire face aux conséquences de l'accident qui s'est produit à sa centrale nucléaire Fukushima Daiichi (220 km au nord-est de Tokyo), endommagée par un séisme et un tsunami géant.

Le problème le plus aigu qu'elle rencontre depuis plusieurs semaines consiste à empêcher de l'eau souterraine contaminée par la forte radioactivité du site de fuir dans l'Océan Pacifique.

Intervention de l'Etat

Confrontée à un manque de moyens de traitement, de stockage et de confinement de cette eau, Tepco a dû reconnaître fin juillet, pour la première fois, qu'une partie de cette eau s'était déversée dans la mer.

M. Abe, qui a demandé au ministère de l'Industrie de prendre "des mesures rapides et efficaces" à ce sujet, a précisé que l'Etat participerait désormais au financement de la gestion du problème de l'eau contaminée sur le site.

L'autorité de régulation du secteur nucléaire du Japon a ordonné vendredi à Tepco d'accélérer les travaux d'endiguement de l'eau contaminée. Elle avait annoncé fin juillet qu'elle allait enquêter sur les causes des fuites d'eau contaminée dans les sous-sols de la centrale.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK